L’UFSBD veut un suivi bucco-dentaire tout au long de la vie

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
Dans un communiqué du 10 décembre, l’UFSBD salue « les progrès contenus dans le nouveau dispositif conventionnel » qui s’appliquera le 1er avril 2019, mais attire l’attention sur « les décisions qu’il reste à prendre pour proposer à tous un véritable parcours de santé tout au long de la vie ». L’organisation cible en particulier les maladies parodontales.
Objectif : inscrire dans les mœurs des Français le principe d’une visite annuelle au cabinet dentaire, dès le plus jeune âge, et tout au long de son existence. Si 4 Français sur 10 ne consultent pas de chirurgien-dentiste, c’est « parce qu’ils ne sont pas bénéficiaires des messages de sensibilisation, ni des messages d’incitation indispensables ». L’UFSBD enjoint donc les professionnels de santé, l’assurance maladie, les organismes complémentaires comme les pouvoirs publics, à « alerter inlassablement les citoyens là où ils se trouvent, par des actions de proximité, sur tous leurs lieux de vie (crèches, écoles, collèges, lycées, lieux de travail, établissements médico-sociaux, EHPAD…) » sur la nécessité d’un suivi régulier.
L’association propose également de mettre en place des examens bucco-dentaires (EBD) tout au long de la vie à 35, 55 et 75 ans puis un EBD « dépendance » qui permettraient la prévention et le dépistage des pathologies carieuses, des maladies parodontales ou des cancers buccaux.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...
Politique de santé

7,4 millions de bénéficiaires de la C2S

Depuis 2019, année de la fusion de la CMU-C et de l’ACS, les effectifs de la C2S, née de cette fusion, poursuivent leur progression...
Politique de santé

Lieux d’implantation des cabines de téléconsultation : la HAS fixe les règles

Après la polémique suscitée en novembre dernier, par la proposition de la SNCF de mettre en place dans 300 de...