La Cnam veut aider la profession à agir contre l’antibiorésistance

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°41 - 23 novembre 2022
Information dentaire

Alors que la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques s’est déroulée du 18 au 24 novembre, l’assurance maladie dresse l’état des lieux de la prescription des antibiotiques par la profession et publie sur son site internet des outils d’aide à la prescription.

En 2021, les chirurgiens-dentistes sont les 2es plus importants prescripteurs d’antibiotiques, derrière les médecins. Ils sont à l’origine de 13 % des prescriptions. « La molécule prescrite en n° 1 est l’amoxicilline (56 %), ce qui correspond à une bonne pratique, indique la Cnam. En revanche, 34 % des prescriptions de première intention correspondent à une bithérapie, alors qu’une monothérapie est recommandée. » Ainsi, l’association spiramycine/métronidazole arrive en 2e position dans le top 8 des molécules les plus prescrites par les confrères. L’association amoxicilline/acide clavulanique arrive, quant à elle, en 3e position. Ces deux associations représentent 34 % des prescriptions en 2021, « alors qu’elles ne sont pas recommandées en première intention », souligne la Cnam.

Dix conseils pratiques

L’association spiramycine/métronidazole prête à l’emploi ne correspond pas aux dosages recommandés par l’Agence du médicament (ANSM). Elle a généré une dépense de près de 12 millions d’euros en 2021. Quant à l’association amoxicilline/acide clavulanique, « elle est limitée aux prescriptions de seconde intention (sauf en cas des sinusites maxillaires aiguës d’origine dentaire) ». Elle a généré une dépense de plus de 7 millions d’euros. Pour limiter l’antibiorésistance, la Cnam formule donc sur ameli.fr « 10 conseils pratiques » pour une prescription adaptée : durée de traitement, évaluation de la douleur du patient, réalité de l’infection, etc. Elle diffuse également deux vidéos pour adopter les bons réflexes et se former, avec Julie Guillet (MCU-PH) en chirurgie orale à la faculté d’odontologie et au CHU de Nancy, et Jacques Wemaere, praticien libéral et président du Conseil national professionnel des chirurgiens-dentistes (CNP-CD).

À cette occasion, l’ADF publie de nouveau sur son site internet son guide « Antibiotiques en odontologie – Règles de prescription » ainsi que le numéro de sa revue d’information digitale sur ce sujet.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Canicules tueuses

À compter du 1er janvier prochain, les formalités des entreprises devront obligatoirement être accomplies de façon dématérialisée via un guichet...
Santé publique

Repérer et orienter les patientes victimes de violences conjugales

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre, la Haute Autorité de...
Santé publique

Bronchiolite : une affiche pour rappeler les gestes de prévention

Alors que Santé publique France a enregistré une augmentation de 24 % des passages aux urgences pour bronchiolite chez les moins de 2 ans,...
Santé publique

Selon les données mondiales de l’OMS, sur 30 ans, l’atteinte carieuse régresse, la maladie parodontale explose

Près de la moitié de la population mondiale (45 % soit 3,5 milliards de personnes) souffre de maladies bucco-dentaires, dont...
Santé publique

« Sanctuariser » l’obligation vaccinale des soignants

« Obligation de vaccination anti-Covid-19 pour les soignants : un maintien impératif ! », clame France Asso Santé, fédération d’associations d’usagers du système de santé....
Santé publique

La CNAM veut aider la profession à agir contre l’antibiorésistance

Alors que la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques qui se déroulera du 18 au 24 novembre, l’assurance...