La CNSD appelle au boycott du tiers payant généralisé

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Alors que les patients pris en charge à 100 % (ALD et maternité) pourront bénéficier dès le 1er juillet du tiers payant, si le professionnel de santé le propose (sans obligation donc), la CNSD appelle « tous les chirurgiens-dentistes à entrer en résistance et boycotter dès le mois de juillet l’obligation de tiers payant ». « Son côté dogmatique, la complexification et les sources d’erreurs le rendent inapplicable pour les chirurgiens-dentistes », estime le syndicat dans un communiqué du 22 juin.

La CNSD considère que le tiers payant « est suffisamment utilisé sans avoir besoin d’être étendu en dehors des priorités sociales (CMU-C et ACS) et réglementaires (prévention, accident du travail…) ». Rappelons que le calendrier de déploiement du tiers payant sur la part obligatoire est maintenu : il s’appliquera de droit le 31 décembre 2016 pour les patients à 100 % puis en novembre 2017 à tous les patients. Le Conseil constitutionnel a retoqué son application sur la part complémentaire le 21 janvier dernier.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Maîtriser les prix et l’accès aux médicaments

Instaurer un stock de sécurité de médicaments « plancher » de quatre mois pour les médicaments à intérêt thérapeutique majeur, raccourcir la durée minimale de protection...
Politique de santé

“Mon espace santé” s’étoffe

« L’agenda » est désormais disponible sur « Mon espace santé », indique l’assurance maladie le 30 avril. Il s’agit d’un « calendrier prévisionnel rassemblant tous...
Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...