• Écrit par

La convention dentaire : Plafonds, paniers et nouveautés

Télécharger le document
Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

La nouvelle convention nationale organisant les rapports entre les chirurgiens-dentistes libéraux et l’assurance maladie a été publiée le 25 août 2018. Elle est donc entrée en application dès le lendemain. Elle prévoit cependant, et pour l’essentiel, un calendrier quinquennal de revalorisations et de plafonnements d’honoraires, intégrant le fameux RAC-0 tant promu par les médias et les échanges politiques au cours des deux dernières années.
Au-delà de cet aspect, le rééquilibrage économique des cabinets dentaires, l’amélioration de l’accès aux soins et une plus grande place faite à la prévention apparaissent comme les trois socles du nouveau deal entre l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et les chirurgiens-dentistes libéraux. Les objectifs affichés par les partenaires conventionnels se déclinent au moyen d’une nouvelle architecture intégrant des paniers de soins conformes à la loi et la promotion des actes plus conservateurs. Nous vous proposons, dans trois articles successifs, de décrire l’ensemble des nouveautés dont une première partie sera appliquée dès le 1er avril prochain.

Plafonds et paniers

Un ensemble d’actes prothétiques forme le panier RAC-0 (reste à charge zéro), un deuxième les actes avec des honoraires « modérés » (RAC-M), le troisième ensemble (ou panier) est à honoraires libres.
L’article 7-1 de la convention met en place une différenciation des prothèses fixées suivant le matériau (céramique monolithique [zircone ou hors zircone], céramo-métallique, métallique, céramo-céramique, résine ou composite) et la localisation (incisives, canines, 1re prémolaire, 2e prémolaire, molaires).
Suivant le matériau et la localisation, la prothèse fixe (couronne ou bridge de base de 3 éléments) est plafonnée et intégrée dans un « panier de soins ».
Enfin l’entrée en application du dispositif « paniers » (RAC-0 et RAC-M) est prévue de manière échelonnée dans le temps, à partir du 1er janvier 2020, mais le plafonnement des honoraires de certains actes faisant partie des paniers est prévu dès le 1er avril 2019, comme on peut le voir dans les tableaux 1 et 2. Le tableau 3 récapitule les valeurs cibles des honoraires des prothèses fixées unitaires lorsqu’elles inégreront les 3 paniers au 1er janvier 2020.

Nouveaux actes, suppléments, compléments…

La Convention dentaire de 2018 élargit le champ de la prévention, introduit de nouveaux actes et de nouvelles prises en charge (tableau 4).


Le prochain article, le 6 mars, abordera les traitements prothétiques, paniers de soins et espaces de liberté.

Laisser un commentaire