La sécurité des vaccins pédiatriques confirmée par l’ANSM

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°27 - 17 juillet 2019
Information dentaire

L’extension de l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins pour les nourrissons de moins de deux ans le 1er janvier 2018 n’a pas entraîné de hausses des déclarations d’effets secondaires ou l’apparition de nouveaux effets, indique l’Agence du médicament le 26 juin.

Elle a comparé les effets ou événements indésirables rapportés entre 2012 et 2017 (962 sur 38 millions de doses vaccinales administrées) aux 75 déclarations intervenues au cours du premier semestre 2018 (fièvre, pleurs persistants, éruption cutanée, plus rarement diarrhées ou vomissements, fièvre élevée, convulsions ou encore diminution du tonus musculaire).

Autant d’effets indésirables connus, transitoires et mentionnés dans la notice des vaccins. « Quelle que soit la période d’étude, les effets indésirables rapportés sont de même nature. Durant le premier semestre 2018, le profil de sécurité est comparable à celui observé sur les données de 2012-2017 avant la mise en place de l’extension vaccinale, assure l’ANSM. Ces données confirment la sécurité des vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans. »

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

International Santé publique

Dans 30 ans, l’obésité pourrait entraîner un recul de l’espérance de vie de trois ans

Plus de la moitié de la population est aujourd’hui en surpoids dans 34 des 36 pays membres de l’Organisation de coopération...
Politique de santé Santé publique

Violences conjugales : repérer et agir

Dans le cadre du « Grenelle contre les violences conjugales » ouvert par le gouvernement début septembre, la Haute autorité de santé (HAS) a publié...
Santé publique

L’espérance de vie en bonne santé à 65 ans progresse encore

En 2018, l’espérance de vie à la naissance atteint 85,3 ans pour les femmes et 79,4 ans pour les hommes, en très légère progression...
Santé publique

Substances psychoactives chez les jeunes : moins de tabac, autant d’alcool, et plus de cannabis

Tabac. La prévalence du tabagisme quotidien des 18-24 ans a largement diminué, passant de 44,9 % en 2000 à 35,3 % en 2017 pour...
Santé publique

Mal de dos

« Pour que le mal de dos s’arrête, mieux vaut ne pas s’arrêter. » L’Assurance maladie relance sa campagne d’information sur la lombalgie initiée en 2017 dans le but « de...
Santé publique

Le Nutri-Score, plat de résistance du programme nutrition santé

Le Nutri-Score, ce repère graphique qui synthétise le score nutritionnel des aliments sur une échelle de 5 couleurs (du vert...