Lapins, oublis de carte Vitale, recours aux urgences : l’assurance maladie fait campagne contre les mésusages

  • Publié le .
Information dentaire

« Notre système de santé, c’est aussi à chacun d’en prendre soin ». Avec ce slogan, l’assurance maladie, lance le 9 octobre une campagne de communication grand public. Objectif : faire prendre conscience de l’impact des comportements individuels sur l’ensemble du système de santé.

Oubli de carte Vital, visite directe aux urgences sans appeler le 15 et rendez-vous non honoré sans annulation préalable, selon une étude BVA réalisée en juillet dernier pour l’assurance maladie auprès de 2 004 personnes, 42 % des Français déclarent au moins un des mésusages précités au cours des 12 derniers mois.

Autant de mauvaises habitudes qui portent préjudice aux professionnels de santé, embolisent le système et finissent par coûter cher. Cette campagne nationale se déroulera jusqu’au 28 octobre avec 3 spots de 20 secondes (radio, télévision et Internet) et des pages dans la presse quotidienne régionale.

Elle mettra l’accent ces trois mauvais réflexes : « Annuler les rendez-vous de santé que l’on ne peut pas honorer » afin que le créneau profite à d’autres patients ; « Appeler systématiquement le 15 en cas d’urgence médicale si son médecin n’est pas disponible » afin de bénéficier de l’orientation la plus adaptée et d’éviter d’aller inutilement aux urgences et « Penser à prendre sa carte Vitale lors de ses rendez-vous de santé » afin d’éviter des démarches administratives pour soi et le professionnel de santé.

L’ensemble de ces communications renverront vers le site dédié bonsreflexes.ameli.fr. Les affiches pour la salle d’attente sont téléchargeables sur le site de l’assurance maladie. 

 

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...
Politique de santé

7,4 millions de bénéficiaires de la C2S

Depuis 2019, année de la fusion de la CMU-C et de l’ACS, les effectifs de la C2S, née de cette fusion, poursuivent leur progression...
Politique de santé

Lieux d’implantation des cabines de téléconsultation : la HAS fixe les règles

Après la polémique suscitée en novembre dernier, par la proposition de la SNCF de mettre en place dans 300 de...
Politique de santé

Assistants médicaux : objectif 10 000 en 2024

6 000 contrats d’assistants médicaux ont été signés depuis leur création en 2019, se félicite l’assurance maladie fin janvier. Elle en espère...
Politique de santé

Le Parlement européen vote la suppression des amalgames dentaires dans l’UE à compter du 1er janvier 2025

Le Parlement européen a adopté le 17 janvier, en première lecture, la proposition de règlement de la Commission européenne visant...