Le Collectif « SOS retraites » appelle à manifester le 3 février

  • Publié le .
Information dentaire

Après avoir réuni près de 20 000 manifestants le 16 septembre dernier à Paris, le Collectif « SOS retraites » appelle à une nouvelle mobilisation le 3 février.

Les membres de ce collectif, plusieurs syndicats de médecins, d’infirmiers, de kinés, d’avocats ou de pilotes de ligne (mais pas officiellement de chirurgiens-dentistes), estiment qu’aucune proposition n’a été formulée pour répondre aux inquiétudes des 700 000 professionnels qu’ils représentent.

« Depuis le 16 septembre la balle est dans le camp du gouvernement mais il s’obstine à réciter le dogme du régime universel, a regretté Christiane Féral-Schuhl, présidente du Conseil national des barreaux (CNB) à l’origine du mouvement lors d’une conférence de presse le 11 octobre. Le gouvernement porte la responsabilité de cette impasse. »

« Nous ne sommes pas des régimes spéciaux »

Quid de la hausse des cotisations et son impact sur les revenus et pensions des professions libérales ? Quid du devenir des réserves des caisses de retraite des libéraux (27 milliards d’euros) ? Quid des régimes ASV (allocation supplémentaire de vieillesse) et PCV (prestation complémentaire vieillesse), versées par l’Assurance maladie aux praticiens conventionnés ? Autant de questions toujours sans réponse précise.

« Nous faisons l’objet d’une méprise volontaire qui est une escroquerie, dénonce Jérôme Marty président d’UFML-Syndicat (Union française pour une médecine libre). On nous compare à des régimes spéciaux, nous ne sommes pas des régimes spéciaux. Nous ne sommes pas concernés par cette réforme ».

« Parce que nous ne sommes pas irresponsables : nous laissons le temps nécessaire au gouvernement de reprendre son dossier et d’abandonner sa position dogmatique, explique le collectif. Le pragmatisme impose qu’on ne supprime pas ce qui marche. Que nos régimes qui fonctionnent perdurent ».

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Diplôme « Assistante dentaire qualifiée de niveau 2 » : dossier au point mort ?

« Clairement, la ministre a mis le dossier en bas de la pile. Il est au point mort », a lancé...
Exercice professionnel

Levée d’interdiction de la publicité : vers une révision du code de la santé publique

Dans une décision du 6 novembre, le Conseil d’Etat donne raison à une consœur qui attaquait la ministre de la...
Exercice professionnel

Les soignants broient du noir

Quand la réalité quotidienne d’un métier percute une vocation : 96,5 % des soignants déclarent aimer leur métier mais seulement 26,9 % recommanderaient à...
Exercice professionnel

« Briser le tabou » de la liberté d’installation

La fédération d’associations d’usagers du système de santé, France Assos Santé, souhaite que la question de la liberté d’installation « ne soit...
Exercice professionnel

9 % des cabinets dentaires seraient à l’origine de refus de soins

« Les refus de soins discriminatoires liés à la vulnérabilité économique sont le fait de 9 % des cabinets dentaires, 11 % pour...
Exercice professionnel

Agnès Buzyn relance le débat sur le tiers payant généralisé

Invitée de Jean-Jacques Bourdin le 22 octobre sur RMC, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a relancé le débat...