Le Conseil constitutionnel retoque l’augmentation de la CFE

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

« Une rupture caractérisée de l’égalité devant les charges publiques. » C’est par ces quelques mots, secs et sans appel, que le Conseil constitutionnel a censuré, le 29 décembre, l’article 76 de la loi de finances pour 2014 modifiant le barème de la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE). 

Cette disposition ouvrait la possibilité aux conseils municipaux de prévoir un barème deux fois plus élevé pour les contribuables exerçant une activité en BNC (bénéfices non commerciaux), c’est-à-dire plus de 90 % des libéraux. 

Bercy justifiait cette décision au motif que « les charges externes (des professionnels en BNC) sont en moyenne plus faibles que pour les titulaires de bénéfices industriels et commerciaux (BIC), ce qui leur permet de produire, avec un même montant de chiffres d’affaires ou de recettes, une valeur ajoutée environ 2,5 fois plus élevée, permettant de dégager un bénéfice environ 2 fois plus important ». 

L’Union Nationale des Professions Libérales (UNAPL) qui milite depuis de longues semaines contre cette loi se félicite de la décision du Conseil constitutionnel s’opposant à cette « mesure gouvernementale insupportable et discriminatoire voulant faire des professionnels libéraux en BNC une catégorie de contribuables à part ». « Au lieu de les harceler comme il le fait sans aucun motif objectif, poursuit l’UNAPL, le gouvernement devrait les soutenir et s’appuyer sur les entreprises libérales qui sont un atout unique pour la croissance et l’emploi dans notre pays. »

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Les URPS dénoncent l’oubli des dentistes et des assistantes dans la liste des professions médicales prioritaires

« Encore une fois, les chirurgiens-dentistes et leurs assistant(e)s dentaires ne sont pas considérés comme des professionnels de santé indispensables à...
Vie de la profession

Le nombre de centres de santé dentaire a progressé de 60 % en seulement cinq ans

Folle croissance. 363 centres dentaires ont été créés depuis 2017, soit une progression de + 60 % sur cette période,...
Vie de la profession

Prix de thèse UFSBD 2021

L’UFSBD a décerné lors du Congrès 2021 de l’ADF son 8e prix de thèse. Les candidatures étaient ouvertes aux jeunes confrères...
Vie de la profession

Léger reflux des dépenses de soins dentaires en novembre

Les remboursements de soins dentaires marquent une pose après une rentrée tonitruante : – 2,4 % en novembre 2021 par...
Vie de la profession

Il est « indispensable » d’augmenter les effectifs, selon l’ONDPS

Une démographie professionnelle atone Au 1er janvier 2021, 42 031 chirurgiens-­dentistes de moins de 70 ans sont en activité. Les effectifs évoluent...
Vie de la profession

L’encadrement des centres dentaires en partie annulé par le Conseil Constitutionnel

Déception : le Conseil Constitutionnel, dans une décision datée du 16 décembre annule l’article 70 de la Loi de financement...