Le dossier du patient : quelles recommandations ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Profession Assistant(e) Dentaire n°1 - 15 janvier 2021 (page 38-40)
Information dentaire

Le dossier médical du patient est un élément incontournable pour que le chirurgien-dentiste ait une vision globale de son patient, pour établir un plan de traitement en optimisant la qualité de son exercice et des soins prodigués. Sa tenue et sa mise à jour permettent une approche complète du patient et un exercice plus rigoureux et planifié.

Il est également une pièce importante lors de litiges avec les patients, aussi il est primordial d’y accorder du temps et de l’attention, tant dans sa forme et sa tenue, que dans son actualisation régulière.

Le patient dispose d’un accès direct, sur demande, aux informations le concernant qui y sont répertoriées.

Le contenu

Le dossier patient est composé de données administratives et de données d’ordre médical et concernant le suivi du traitement (tableau 1).

Tableau 1.

Données administratives

Données médicales et/ou cliniques

Autres documents importants à conserver

Identité du patient

Date de naissance et lieu

(Profession éventuellement)

Anamnèse médicale

Anamnèse odontologique

Motif de la consultation

Consentements éclairés

Coordonnées du patient (adresse, numéros de téléphone, e-mail)

Examen clinique

Schéma bucco-dentaire avant et après traitement

Matériaux mis en bouche (traçabilité)

Numéro de sécurité sociale et organisme complémentaire éventuel

Diagnostics

Plan de traitement

Certificats et prescriptions (ordonnances)

Fiches incidents

Médecin traitant et/ou correspondant

Traitement

Suivi

Prévention

Radiographies

Date de la première consultation

Régularité et fréquence des rendez-vous (manqués, annulés, déplacés…)

Échanges avec les autres professionnels de santé (courriers, mails, appels téléphoniques)

Devis proposés et signés lorsqu’ils ont été acceptés

 

Afin d’optimiser l’élaboration du dossier médical, beaucoup de praticiens sont équipés de systèmes informatiques et logiciels spécialisés dédiés permettant un classement des données, respectant ainsi les recommandations et/ou obligations quant aux informations relatives à chaque patient, et apportant une sécurité dans l’exercice du chirurgien-dentiste.

Le support papier à la même force probante qu’un support informatique.

Le questionnaire médical sur papier n’est pas obligatoire, il est néanmoins préconisé et doit être signé par le patient et le praticien. Les questionnaires médicaux sur support numérique sont tout à fait acceptés dès l’instant où une signature électronique…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Exercice professionnel

L’Ordre diffuse un nouveau logo pour communiquer y compris sur les façades d’immeubles et enseignes lumineuses

Pour une « meilleure information du public et des patients », le Conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes a créé un logo...
Exercice professionnel

Un accord conventionnel pour développer les CPTS

Pour accélérer le déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), l’Assurance maladie et les principaux syndicats de professionnels de...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés E-réputation : comment y répondre ?

Situation – « Évitez ce praticien, il ne vous fera pas du bien. » « Au secours, il m’a extrait des dents conservables,...
Exercice professionnel

Convention dentaire : ce qui a changé au 1er  janvier

De nouvelles revalorisations et quelques plafonnements sont intervenus le 1er janvier dans le cadre de la convention dentaire. Les revalorisations concernent...
Exercice professionnel

40 ans d’implantologie depuis la commercialisation des premiers implants vis en titane

Bernard Chapotat, ancien assistant à la faculté de Lyon, actuellement enseignant pour le centre de formation de Global D, a...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Elles soignent à domicile

Depuis deux ans, Audrey Toulouse, chirurgien-dentiste, et Christelle Soula, son assistante, exerçaient dans un cabinet de ville des plus ordinaires....