Le ministère de la Santé publie une « Charte des bonnes pratiques pour la prise en charge bucco-dentaire »

  • Publié le .
Information dentaire

« Une prise en charge bucco-dentaire a un coût : soyez donc vigilants lorsque les prix proposés sont étonnement attractifs » ; « Votre chirurgien-dentiste ne vous demande aucun paiement à l’avance et ne vous suggère aucun prêt : toutefois, un acompte peut vous être demandé », rappelle le ministère de la Santé dans une « Charte des bonnes pratiques pour la prise en charge bucco-dentaire » publiée le 31 janvier sur son site internet. A télécharger ci-dessous.

Conçue en lien avec l’Ordre des des chirurgiens-dentistes et les ARS, elle rappelle de manière simple au grand public les règles élémentaires que les libéraux comme les centres dentaires se doivent de respecter lors de la prise en charge : informations claires sur les soins et les traitements proposés ou les alternatives possibles avec un temps de réflexion nécessaire à la prise de décision ; présentation d’un devis et de ses alternatives à partir de 70 € ; liberté totale de choix ; présentation des documents de traçabilité des prothèses ou implants et enfin possibilité de solliciter, sur demande écrite, la copie de son dossier médical mis à disposition « sous 8 jours ou dans les 2 mois pour les dossiers de plus de 5 ans ».

La publication de ce document intervient le jour même ou l’ARS de Normandie indique que tous les patients d’un centre dentaire du centre de ville de Rouen (3 rue du Général Leclerc) vont être invités par courrier à consulter leur médecin traitant afin que ce dernier « puisse lui donner une information médicale appropriée et prescrire les tests de dépistage adaptés (…) en raison d’un risque faible de transmission pour le virus de l’hépatite B (VHB) et très faible pour le virus de l’hépatite C (VHC) et le VIH ».

Le centre dentaire en question a fait l’objet d’une inspection visant à évaluer la qualité de la prise en charge et le respect des normes et des bonnes pratiques d’hygiène. Or, « lors de ce contrôle, plusieurs manquements à la réglementation ont été relevés, portant notamment sur les règles d’hygiène », indique l’ARS le 31 janvier sans donner de détails. Le centre dentaire s’est mis en conformité depuis et reste ouvert. Une plateforme téléphonique a été mise ne place : 0805 293 000 du lundi au vendredi de 08h30 à 18h.

charte_soins_dentaires

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Le SFCD plaide pour la possibilité d’organiser des « remplacements temporaires partiels »

Aujourd’hui, le remplacement du chirurgien-dentiste libéral, quelle que soit sa durée, doit correspondre à une interruption complète et effective de...
Vie de la profession

Commandez des blouses, soutenez l’AOI

Du 27 mai au 2 juin, l’entreprise Happyblouse, spécialisée dans la vente de tenue médicale, reverse 10 % du montant de chaque commande à l’AOI...
Vie de la profession

Il faut 11 jours pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Vie de la profession

Mission humanitaire à Madagascar : des étudiants parisiens lancent un appel aux dons

« Smile for Mada », créée par des étudiants parisiens en chirurgie dentaire, est une association à vocation humanitaire. Elle...
Vie de la profession

Les étudiants en santé veulent en finir avec la réforme PASS/LAS

81 % des étudiants en première année de médecine se disent plus stressés que jamais, 43 % ressentent un stress...
Vie de la profession

Brossage et hygiène bucco-dentaire : les recommandations de la FDI

La FDI publie le 29 avril des recommandations de bonnes pratiques concernant le brossage des dents et l’hygiène bucco-dentaire. Elle...