Le paquet neutre débarque le 20 mai sur le marché français

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Le décret d’application de la loi de santé introduisant le paquet neutre de cigarettes a été publié au Journal officiel du 22 mars. À partir du 20 mai, les cigarettiers sont tenus de ne produire que des paquets neutres pour le marché français. Les stocks de produits non conformes détenus par les industriels pourront être mis en vente jusqu’au 20 novembre, les buralistes auront jusqu’au 31 décembre pour les écouler. À partir du 1er janvier 2017 donc, seuls seront disponibles à la vente des paquets neutres, sans logo, ni couleur, mais avec des messages de prévention et des images chocs (tous les noms de marque seront uniformisés).
« Avec 78 000 décès chaque année, le tabac est la première cause de mortalité évitable dans notre pays, a rappelé la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le 22 mars. Face à ce bilan accablant, pas question de se résigner. Le paquet neutre réduit drastiquement l’attractivité du tabac, surtout auprès des jeunes, en contrant les effets du marketing. » La France devient le deuxième pays, après l’Australie, à mettre en place ce type de paquet.
Rappelons que la profession, via l’Ordre, s’est engagée pleinement dans la lutte contre le tabagisme en intégrant le comité de coordination du Programme national de réduction du tabagisme (PNRT). Lancé en 2014, le PNRT comprend trois axes prioritaires : protéger les jeunes, aider les fumeurs à arrêter, agir sur l’économie du tabac. Désormais prescripteurs de patchs nicotiniques (dès parution d’un décret d’application de la loi de santé), les chirurgiens-dentistes sont des acteurs incontournables en termes de dépistage, de prévention et de conseil auprès des patients.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Maîtriser les prix et l’accès aux médicaments

Instaurer un stock de sécurité de médicaments « plancher » de quatre mois pour les médicaments à intérêt thérapeutique majeur, raccourcir la durée minimale de protection...
Politique de santé

“Mon espace santé” s’étoffe

« L’agenda » est désormais disponible sur « Mon espace santé », indique l’assurance maladie le 30 avril. Il s’agit d’un « calendrier prévisionnel rassemblant tous...
Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...