Le paquet neutre efficace chez les jeunes

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Depuis l’instauration début 2017 des paquets de tabac neutres en France, les adolescents sont de moins en moins nombreux à fumer leur première cigarette, selon une étude menée par l’Inserm et publiée dans la revue Tobacco Control le 8 novembre.
En 2017, 1 jeune sur 5 (20,8 %) a expérimenté le tabac pour la première fois contre 1 sur 4 (26,3 %) en 2016, et ce, « même en prenant en compte leurs caractéristiques démographiques et socio-économiques », précise l’Inserm. Cette baisse est plus marquée chez les jeunes filles : 1 sur 10 (13,4 %) contre 1 sur 4 (25,2 %). L’enquête téléphonique a interrogé 2 000 adolescents avant la mise en place des paquets neutres et 2 000 autres exactement un an après. Les jeunes interrogés un an après considèrent le tabagisme comme dangereux (83,9 % contre 78,9 % en 2016) et déclarent avoir peur de ses conséquences (73,3 % contre 69,2 %).

Laisser un commentaire