Les centres de santé dentaire veulent-t-ils racheter des patientèles mises à mal par le Covid-19 ?

  • Publié le .
Information dentaire

C’est un mail qui a fait sortir son destinataire, praticien libéral, de ses gonds… et il n’est pas le seul. Un centre de santé dentaire bien connu, Dentego en l’occurrence, a envoyé à plusieurs confrères une proposition de rachat de leurs patientèles tout en leur suggérant de devenir salariés de l’enseigne (voir le document ci-dessous).

« Après avoir identifié votre cabinet comme ayant un fort potentiel et relevé sa proximité avec notre centre, nous souhaiterions vous faire part de nos différentes offres de rachat de patientèle et vous suggérer notre accompagnement vers une activité salariée. » La proposition est osée surtout lorsque l’on connaît les rapports houleux de la profession avec ce type de centres. Si l’initiative peut choquer, la pratique semble-t-il n’est pas nouvelle. « Nous envoyons régulièrement ce type de mail depuis déjà trois ans », indique Dentego que nous avons contacté.

Ce qui a également choqué notre praticien c’est la première phrase de la missive : « J’espère (…) que l’impact des mesures prises au regard de la situation sanitaire actuelle ne sera pas considérable sur votre situation personnelle ». L’enseigne tenterait-elle de profiter de la mauvaise passe que traversent certains cabinets après leur fermeture forcée lié à crise sanitaire ? Ce qui serait alors d’un cynisme absolu…

Dentego reconnaît que cette première phrase est « maladroite » et qu’elle peut prêter à confusion. « De toute façon, y explique-t-on encore, si nous faisions aujourd’hui un rachat de patientèle, il se ferait sur la base du résultat 2019 du cabinet dentaire en question, donc sans l’impact de la crise sanitaire ».

 

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Il y avait 520 allocataires d’un CESP en odontologie au 1er janvier

Au 1er janvier 2020, le Centre national de gestion (CNG) comptabilise 520 allocataires d’un Contrat d’engagement de service public (CESP)...
Vie de la profession

Marcel Le Gall nous a quittés

C’est avec grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Marcel Le Gall, survenu le 9 juillet, dans sa...
Vie de la profession

Ségur de la Santé : les étudiants en odontologie « en partie entendus »

Les revendications des étudiants en odontologie dans le cadre du « Ségur de la santé » ont été « en partie entendues par...
Vie de la profession

Bretagne : les urgences dentaires seront régulées par les SAMU centres 15

« L’organisation de la permanence des soins dentaires les dimanches et jours fériés mobilise désormais un chirurgien-dentiste régulateur au sein des...
Vie de la profession

Centres de santé dentaire : l’Assurance maladie veut faire le ménage !

Dans son rapport « Charges et produits » publié le 2 juillet, la CNAM s’interroge sur le développement important des centres...
Vie de la profession

Les Français toujours aussi satisfaits de la qualité des soins dentaires

79 % des Français sont satisfaits de la qualité des soins prodigués par les chirurgiens-dentistes. Un étiage quasi identique depuis 2014 (entre 81 et...