Les centres de santé dentaire veulent-t-ils racheter des patientèles mises à mal par le Covid-19 ?

  • Publié le .
Information dentaire

C’est un mail qui a fait sortir son destinataire, praticien libéral, de ses gonds… et il n’est pas le seul. Un centre de santé dentaire bien connu, Dentego en l’occurrence, a envoyé à plusieurs confrères une proposition de rachat de leurs patientèles tout en leur suggérant de devenir salariés de l’enseigne (voir le document ci-dessous).

« Après avoir identifié votre cabinet comme ayant un fort potentiel et relevé sa proximité avec notre centre, nous souhaiterions vous faire part de nos différentes offres de rachat de patientèle et vous suggérer notre accompagnement vers une activité salariée. » La proposition est osée surtout lorsque l’on connaît les rapports houleux de la profession avec ce type de centres. Si l’initiative peut choquer, la pratique semble-t-il n’est pas nouvelle. « Nous envoyons régulièrement ce type de mail depuis déjà trois ans », indique Dentego que nous avons contacté.

Ce qui a également choqué notre praticien c’est la première phrase de la missive : « J’espère (…) que l’impact des mesures prises au regard de la situation sanitaire actuelle ne sera pas considérable sur votre situation personnelle ». L’enseigne tenterait-elle de profiter de la mauvaise passe que traversent certains cabinets après leur fermeture forcée lié à crise sanitaire ? Ce qui serait alors d’un cynisme absolu…

Dentego reconnaît que cette première phrase est « maladroite » et qu’elle peut prêter à confusion. « De toute façon, y explique-t-on encore, si nous faisions aujourd’hui un rachat de patientèle, il se ferait sur la base du résultat 2019 du cabinet dentaire en question, donc sans l’impact de la crise sanitaire ».

 

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Le SFCD plaide pour la possibilité d’organiser des « remplacements temporaires partiels »

Aujourd’hui, le remplacement du chirurgien-dentiste libéral, quelle que soit sa durée, doit correspondre à une interruption complète et effective de...
Vie de la profession

Commandez des blouses, soutenez l’AOI

Du 27 mai au 2 juin, l’entreprise Happyblouse, spécialisée dans la vente de tenue médicale, reverse 10 % du montant de chaque commande à l’AOI...
Vie de la profession

Il faut 11 jours pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Vie de la profession

Mission humanitaire à Madagascar : des étudiants parisiens lancent un appel aux dons

« Smile for Mada », créée par des étudiants parisiens en chirurgie dentaire, est une association à vocation humanitaire. Elle...
Vie de la profession

Les étudiants en santé veulent en finir avec la réforme PASS/LAS

81 % des étudiants en première année de médecine se disent plus stressés que jamais, 43 % ressentent un stress...
Vie de la profession

Brossage et hygiène bucco-dentaire : les recommandations de la FDI

La FDI publie le 29 avril des recommandations de bonnes pratiques concernant le brossage des dents et l’hygiène bucco-dentaire. Elle...