Les chirurgiens-dentistes, bons élèves du DPC

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Au 30 septembre 2018, 4191 chirurgiens-dentistes étaient engagés dans une action de formation contre 3403 l’année précédente à la même date, soit une hausse de 23,2 %, selon les données livrées par l’Agence du DPC le 6 décembre. C’est mieux que l’ensemble des autres professionnels de santé éligibles au DPC (7,8 % en moyenne).

 

Seuls les pharmaciens sont plus assidus (35,3 %), encouragés par de nouvelles thématiques de formation issues de l’évolution de leur convention : le bilan de médication et la vaccination. Les chirurgiens-dentistes choisissent surtout des formations délivrées en « présentiel » (ils se déplacent à 80,2 %), à l’inverse des médecins qui affectionnent les formations mixtes (présentiel + à distance, 49,6 %) ou des biologistes qui plébiscitent les formations à distance (68,2 %).

Laisser un commentaire