Les libéraux de santé confiants dans la performance de leurs entreprises

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°37 - 30 octobre 2019
Information dentaire

Tous secteurs d’activité confondus, la majorité des dirigeants de TPE françaises (moins de 10 salariés) se disent optimistes quant à la performance économique de leur entreprise (67 %) et à l’avenir de leur secteur d’activité (64 %), montre la première édition de L’Observatoire des TPE, American Express/BVA auprès de 1 508 dirigeants de TPE françaises dont 200 professions libérales de santé (sans précision sur les métiers exercés).

Mais les libéraux de santé se distinguent : 69 % sont confiants dans la performance économique de leur entreprise et 62 % dans l’avenir leur secteur d’activité, selon l’étude publiée le 15 octobre. Le coût du travail, c’est-à-dire le poids des charges (52 %), la complexité des démarches juridiques et administratives et la fiscalité (38 %) apparaissent comme les principales difficultés à affronter au quotidien par les professionnels de santé. Leurs priorités à court terme sont d’anticiper les évolutions de leur secteur d’activité (30 %) puis d’améliorer la trésorerie de leur entreprise (23 %). Dans toutes les autres catégories d’activité (commerces, voyages, professions libérales hors santé, etc.), la priorité est de trouver de nouveaux clients avant l’amélioration de la trésorerie.

Ce que les professionnels libéraux apprécient le plus dans leur rôle de chef d’entreprise est le fait d’être indépendant (54 %) et d’être reconnu professionnellement (38 %). Ce qui les préoccupe le plus : le manque de temps pour prendre du recul sur la situation de l’entreprise (41 %) et l’exigence des patients (39 %). Enfin, à la question : quelle est la personne de votre entourage la plus utile pour vous au quotidien dans votre activité de chef d’entreprise ? La réponse est sans appel : mon conjoint (41 %), largement devant un collaborateur (28 %). Enfin, 81 % des libéraux de santé interrogés se disent satisfaits de leur situation en termes de conciliation vie familiale/vie professionnelle. Un taux élevé… mais le moins bon de tous les secteurs.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Le SFCD plaide pour la possibilité d’organiser des « remplacements temporaires partiels »

Aujourd’hui, le remplacement du chirurgien-dentiste libéral, quelle que soit sa durée, doit correspondre à une interruption complète et effective de...
Vie de la profession

Commandez des blouses, soutenez l’AOI

Du 27 mai au 2 juin, l’entreprise Happyblouse, spécialisée dans la vente de tenue médicale, reverse 10 % du montant de chaque commande à l’AOI...
Vie de la profession

Il faut 11 jours pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Vie de la profession

Mission humanitaire à Madagascar : des étudiants parisiens lancent un appel aux dons

« Smile for Mada », créée par des étudiants parisiens en chirurgie dentaire, est une association à vocation humanitaire. Elle...
Vie de la profession

Les étudiants en santé veulent en finir avec la réforme PASS/LAS

81 % des étudiants en première année de médecine se disent plus stressés que jamais, 43 % ressentent un stress...
Vie de la profession

Brossage et hygiène bucco-dentaire : les recommandations de la FDI

La FDI publie le 29 avril des recommandations de bonnes pratiques concernant le brossage des dents et l’hygiène bucco-dentaire. Elle...