Les revenus 2019 en baisse sensible

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°17 - 28 avril 2021
Information dentaire
Si 2020 ne sera pas un bon cru pour les revenus professionnels, 2019 affiche déjà une baisse de 1,86 % selon les données transmises par la CARCDSF. Un coup de froid après les 4 % de hausse constatés 2018.

Selon les statistiques de la caisse de retraite (CARCDSF) portant sur 38 226 revenus déclarés (ODF et autres spécialités comprises), le revenu moyen 2019 avant impôts (IRPP) s’élevait à 109 205 € (bénéfice fiscal avant déduction des cotisations assurance groupe et Madelin, Dom-Tom inclus), marquant une baisse de 1,86 % par rapport à 2018 (évaluation de la caisse au 11 janvier 2021).

Le revenu médian, plus proche du revenu d’un omnipraticien est, lui, stable à 86 779 € (-0,08 %). Près de la moitié des chirurgiens-dentistes (46,9 %) ne dépassent pas 82 273 € de revenu, soit 2 fois le plafond de la Sécurité sociale pour 2020 (41 136 €). Près d’un tiers (36,14 %) se situent entre 2 et 4 plafonds (164 545 €), tandis que 3 930 praticiens (10,2 %) déclarent plus de 5 plafonds annuels, soit au moins 205 681 € (4,6 % sont à plus de 287 953 €).
Les chirurgiens-dentistes de 35 à 54 ans (soit 40 % des praticiens) font mieux que la moyenne, avec un revenu moyen s’établissant à 126 898 €, en hausse de 1,7 %. Ils se partagent près de la moitié des 4,2 milliards d’euros de revenus déclarés par la profession. Les plus jeunes installés, les moins de 35 ans (21 % des effectifs), disposent en moyenne des revenus les moins élevés : 68 906 (- 0,5 %). Quant aux femmes, qui représentent près de 41,2 % de l’effectif, elles tirent 88 733 € de leur activité en 2019 (- 0,07 %) contre 125 500 € pour les hommes (- 2,4 %), soit un différentiel de 29 % avec leurs confrères (31 % en 2018). Leur revenu médian s’élève à 72 050 € (58 % sont à moins de 82 273 €) contre 101 388 € pour les hommes (-1,77 %).

Hors Dom-Tom, seul deux départements ne franchissent pas la barre des 90 000 € de revenus annuels moyens par chirurgien-dentiste : les Hautes-Alpes (85 309 €) et les Pyrénées-Atlantiques (89 363 €).

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Endocardite infectieuse : l’ADF a mis a jour son « Guide des règles de prescription »

L’ADF attire « toute l’attention des praticiens » sur la publication le 12 avril par la Haute autorité de santé (HAS) d’une...
Exercice professionnel

Délai d’attente pour un rendez-vous chez le dentiste : 11 jours

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Exercice professionnel

Forte proportion de TMS dans le secteur santé

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) du dos et du membre supérieur touchent 60 % des femmes actives et 54 % des hommes. La...
Exercice professionnel

Toujours plus d’appels au numéro vert SPS : la détresse des soignants ne faiblit pas

Depuis sa mise à disposition en 2016, le numéro vert SPS (Soins aux professionnels de santé – 0805 23 23...
Exercice professionnel

“Je propose un devis à mon patient qui l’accepte immédiatement : est-ce que je peux commencer le traitement dès ce premier rendez-vous ?”

Le devis : quand et comment ? Le devis, impérativement communiqué par écrit au patient, permet de formaliser son consentement....
Actualité Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Cédric Boyé, le prothésiste dentaire et photographe de vie sauvage veut « saisir la vérité de l’instant »

Qu’est-ce qui a suscité chez vous l’envie de devenir prothésiste dentaire ? Très franchement : le hasard ! Je ne connaissais pas du...