Les soignants broient du noir

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 13 novembre 2019
Information dentaire

Quand la réalité quotidienne d’un métier percute une vocation : 96,5 % des soignants déclarent aimer leur métier mais seulement 26,9 % recommanderaient à leurs proches d’exercer une profession dans le domaine de la santé, selon le troisième baromètre annuel sur le moral des soignants publié le 4 novembre par « 360 medic », une application pour les professionnels de santé. 66,8 % déclarent être en souffrance physique et/ou morale alors qu’ils étaient 58 % en 2018 et 86,6 % se déclarent pessimistes quant à l’avenir.

L’enquête a porté sur 6 956 soignants (47,7 % d’infirmiers, 17,6 % de médecins, 15 % d’aide soignants et 19,7 % issus d’autres professions de santé non distinguées).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Projet de loi de finances pour 2020 : une baisse de l’impôt sur le revenu ciblée

Les deux premiers budgets du quinquennat faisaient la part belle aux entreprises. Pour 2020, la priorité est aux ménages. En...
Exercice professionnel

Réforme des retraites : 80 % des libéraux prêts à se mobiliser

Quand il s’agit d’évoquer la réforme des retraites prévue par le gouvernement, 9 professionnels libéraux sur 10 se montrent « inquiets »,...
Exercice professionnel

Les CDF et l’UD vont signer l’avenant n°3 à la convention dentaire

Les Chirurgiens-Dentistes de France (Les CDF) et l’Union Dentaire (UD), les deux syndicats signataires de la convention vont signer avec...
Exercice professionnel

Levée d’interdiction de la publicité : « aucun changement », selon l’Ordre.

« Non, la publicité des professionnels de santé n’est pas libéralisée à tout va, contrairement à ce qu’une pugnace campagne...
Exercice professionnel

Diplôme « Assistante dentaire qualifiée de niveau 2 » : dossier au point mort ?

« Clairement, la ministre a mis le dossier en bas de la pile. Il est au point mort », a lancé...
Exercice professionnel

Levée d’interdiction de la publicité : vers une révision du code de la santé publique

Dans une décision du 6 novembre, le Conseil d’Etat donne raison à une consœur qui attaquait la ministre de la...