Liberté d’opinion et d’expression au cabinet

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°27 - 7 juillet 2021 (page 42-44)
Information dentaire

Toute personne est libre de penser comme elle le désire.La liberté d’expression est consacrée par l’article 10 de la déclaration des droits de l’homme : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. » Pour un professionnel de santé, il est d’usage de respecter un devoir de réserve et de mesure dans l’expression écrite et orale de ses opinions personnelles. Le cabinet dentaire ou les centres de soinssont des lieux d’accueil des patients dans lesquels le praticien respecte les convictionsde chacun, sans discrimination. Le prosélytisme et la propagandesous la forme de pression, de provocation, d’endoctrinement ne sont pas conformes aux règles de neutralité et de modération médicale. Pour autant, on ne peutempêcher de croire, de penser, de dire et d’être libre de ses choix, quand bien même ils seraient en contraction avec la majorité…

Situation

  • À chaque élection, il se trouve toujours un patient qui oriente la discussion sur ses opinions politiques. Citoyen engagé, je voudrais m’y associer…
  • Croyant, je porte sur moi les signes de ma religion. Je vois bien que mes patients les remarquent. La plupart restent silencieux, d’autres veulent en savoir plus…
  • L’homme n’a jamais marché sur la lune, Napoléon n’a pas existé, Neptune est à l’origine du dérèglement climatique de notre planète. J’y crois et je veux le dire…
  • Je veux afficher dans ma salle d’attente des tracts qui dévoilent l’assassin du président Kennedy et porter un tee-shirt pour légaliser la drogue en France…
  • La seule musique qui m’apaise, c’est la musique sacrée des chants religieux… Elle est diffusée en boucle dans mon cabinet…
  • Je suis contre l’IVG et j’assume les photographies de fœtus sanglants disposées dans mon bureau.

Me laisser libre de mes opinions dans mon cabinet m’apparaît être un droit légitime. Mais je ne veux pas heurter la sensibilité de mes patients pour éviter de perturber leurs soins. Dans ce cadre, quelles sont les limites acceptables à ma liberté sur le plan de l’éthique ?

Réflexions du Docteur Thomas Trentesaux

Maître de Conférences des Universités, Praticien Hospitalier – Faculté de chirurgie dentaire de Lille

Il est d’usage d’entendre que la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres. Dans une période marquée par de dramatiques événements en lien avec la liberté d’expression ou l’exercice de la laïcité, cette question sociétale se transpose tout naturellement au sein de nos cabinets.

La rencontre entre un patient et son chirurgien-dentiste constitue un colloque singulier. Derrière ce qui était considéré comme la rencontre d’une conscience et d’une confiance, c’est aujourd’hui une relation plus équilibrée, marquée par une revendication forte d’autonomie du…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Mon entreprise après la crise

L’Institut des entreprises de professions libérales (IEPL) et l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les professions libérales (OMPL)...
Exercice professionnel Santé publique

Article réservé à nos abonnés Retour vers le mercure avec Esteban

Le mercure est toxique pour les humains et les écosystèmes. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le classe parmi les...
Exercice professionnel

Demande d’informations sur l’état de santé du praticien

Situation – À chacun de mes patients, je soumets ou demande le renouvellement d’un questionnaire médical. – La crise sanitaire...
Exercice professionnel

Participez à l’enquête sur l’utilisation du cone beam en cabinet dentaire

La Commission radioprotection dentaire et l’IRSN vous invitent à participer à une enquête sur l’utilisation du cone beam. Objectifs : établir...
Exercice professionnel

LinkedIn peut-il servir comme outil de veille médicale ?

Le Dr Cédric Bruel est chef de service de réanimation polyvalente du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph depuis 2016, ainsi que...
Exercice professionnel

Télésurveillance, téléconsultations et actualité de l’e-santé

Lauréat du « Prix de la personnalité santé de l’année 2020 », le Pr Fabrice Denis évoque les dernières avancées...