Marcel Le Gall nous a quittés

  • Publié le .
Information dentaire

C’est avec grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Marcel Le Gall, survenu le 9 juillet, dans sa soixante-quinzième année. Il a lutté avec beaucoup de courage, de lucidité et d’espoir contre une pathologie qui ne lui a malheureusement pas laissé la moindre chance. Seule consolation : il n’a jamais souffert physiquement, et il a gardé toute sa lucidité et ses capacités intellectuelles. Comme d’habitude, il s’exprimait avec calme et sérénité, soucieux des autres plus que de lui-même. Sa famille, son épouse, ses enfants, petits-enfants, proches et amis l’ont entouré de leur affection et de leur inconditionnel soutien. Il est décédé entouré de leur amour, face à l’océan, face à l’immensité qu’il aimait à contempler, dont il n’avait pas peur et qu’il avait sans doute passé sa vie à apprivoiser.

Un très grand homme nous a quittés, incontestablement, avec son ami Jean-François Lauret, l’esprit le plus brillant de la pensée occlusodontique internationale, celui qui a fait entrer une discipline obscure, aux principes archaïques et totalement détachés de la physiologie et des références validées par l’expérimentation, dans une ère moderne reposant sur l’observation de la mastication ; son site internet donne accès aux vidéos prouvant que la technique d’adjonction de composite, en rétablissant les entrées et les sorties de cycle, redonne au patient le confort masticatoire et atténue quasi immédiatement les redoutables dysfonctionnements de l’ATM (mastication-ppp.net).

Nous perdons un clinicien et un scientifique d’une exceptionnelle valeur, mais aussi un homme de cœur, un ami, un compagnon, un frère ; il a rempli tous ses objectifs, à la perfection. Cette bataille-là, il l’a gagnée. Nous avons tous apprécié son ouvrage sur l’occlusion, consulté son site internet, lu ses nombreuses publications ; nous avons participé à ses conférences, ses travaux pratiques ; il a été membre associé de l’Académie, animateur inconditionnel et passionné du DU d’Occlusodontie Fonctionnelle de la Faculté de Strasbourg ainsi que du CNO Alsace et il nous laisse à nous tous le soin de poursuivre son travail et de promouvoir ses idées novatrices. D’ailleurs, « ils mastiquent tous », aimait-il à dire en aparté en guise de conclusion.

Nous ne pouvons que le remercier de l’œuvre accomplie et lui rendre hommage. Notre peine est immense.

Roger Joerger

 

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Il y avait 520 allocataires d’un CESP en odontologie au 1er janvier

Au 1er janvier 2020, le Centre national de gestion (CNG) comptabilise 520 allocataires d’un Contrat d’engagement de service public (CESP)...
Vie de la profession

Ségur de la Santé : les étudiants en odontologie « en partie entendus »

Les revendications des étudiants en odontologie dans le cadre du « Ségur de la santé » ont été « en partie entendues par...
Vie de la profession

Bretagne : les urgences dentaires seront régulées par les SAMU centres 15

« L’organisation de la permanence des soins dentaires les dimanches et jours fériés mobilise désormais un chirurgien-dentiste régulateur au sein des...
Vie de la profession

Centres de santé dentaire : l’Assurance maladie veut faire le ménage !

Dans son rapport « Charges et produits » publié le 2 juillet, la CNAM s’interroge sur le développement important des centres...
Vie de la profession

Les centres de santé dentaire veulent-t-ils racheter des patientèles mises à mal par le Covid-19 ?

C’est un mail qui a fait sortir son destinataire, praticien libéral, de ses gonds… et il n’est pas le seul....
Vie de la profession

Les Français toujours aussi satisfaits de la qualité des soins dentaires

79 % des Français sont satisfaits de la qualité des soins prodigués par les chirurgiens-dentistes. Un étiage quasi identique depuis 2014 (entre 81 et...