#Mois sans tabac : bilan mitigé par rapport à 2018

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°44 - 18 décembre 2019
Information dentaire

Plus de 200 000 personnes ont participé à l’opération #Mois sans tabac, cette année. C’est moins que l’année dernière où 241 000 personnes s’étaient montrées intéressées. L’application d’e-coaching a été téléchargée plus de 128 000 fois. Le 39 89, la ligne d’accompagnement téléphonique Tabac info service, a compté plus de 22 700 recours.

La page Facebook de l’opération regroupe 126 800 fans, et le hashtag #MoisSansTabac
5 600 followers sur Twitter. Santé publique France annonce une édition 2020 dans une « version totalement nouvelle ».

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Lutte contre les violences conjugales : la dérogation au secret médical définitivement adoptée

Une dérogation au secret médical dans le cadre de la lutte contre les violences conjugales a été définitivement adoptée le...
Santé publique

L’URPS chirurgiens-dentistes de Nouvelle-Aquitaine alerte sur les prothèses dentaires amovibles de plus de 10 ans

« Parmi les seniors porteurs d’une prothèse dentaire amovible, 40 % ont leur appareil actuel depuis plus de 10 ans, indépendamment...
Santé publique

Les Français toujours satisfaits de la qualité des soins dentaires

79 % des Français sont satisfaits de la qualité des soins prodigués par les chirurgiens-dentistes. Un étiage quasi identique depuis 2014 (entre 81 et 78 %), montre un...
Santé publique

L’ANSES veut règlementer l’accès et l’étiquetage du protoxyde d’azote alimentaire

Contenu notamment dans les cartouches des siphons à chantilly, les utilisateurs, parfois très jeunes, vident la cartouche de protoxyde d’azote...
Santé publique

Lutte contre les arrêts cardiaques : une loi pour sensibiliser et former des « Citoyens sauveteurs »

Le Parlement a adopté définitivement le 25 juin une proposition de loi visant à « créer le statut de citoyen sauveteur,...
Santé publique

Enfants et adolescents voient trop de publicités pour les produits gras, salés et sucrés

Dans une étude publiée le 24 juin, Santé publique France (SPF) préconise d’interdire les publicités sur des produits à plus...