« Mon Espace Santé », un espace numérique sécurisé et individualisé, sera généralisé en janvier 2022

  • Publié le .
Information dentaire

La CNAM et le ministère de la Santé ont annoncé le 29 avril le déploiement national de « Mon Espace Santé » à partir de janvier 2022. Une phase pilote sera lancée en juillet 2021 dans trois départements « test » : la Haute-Garonne, la Loire-Atlantique et la Somme.

« Mon Espace Santé » est un espace numérique sécurisé et individualisé qui doit permettre à chaque Français de stocker ses informations médicales et de les partager avec les professionnels de santé qui les soignent.

Il regroupera 4 entités :

– Le Dossier médical partagé (DMP). Ce « carnet de santé en ligne » contient les données relatives à la prévention, à l’état de santé et au suivi social et médico-social que les professionnels de santé estiment devoir être partagées : vaccinations, synthèses médicales, lettres de liaison, comptes rendus de biologie, imagerie médicale, les actes diagnostiques et thérapeutiques réalisés, traitements prescrits…). Il s’agit de servir la coordination et la continuité de soins, y compris en urgence. Près de 10 millions de DMP étaient déjà ouverts début 2021.

– Un agenda de santé. Il permettra d’enregistrer tous ses rendez-vous médicaux, passés et à venir. Il pourra par exemple contenir les dates de rappels des vaccins ou les dépistages recommandés (mammographie, autotest du cancer du colon, etc.).

– Une messagerie sécurisée. Objectif : communiquer avec les professionnels de santé autour d’informations personnelles de façon sécurisée.

– Un catalogue d’applications. Développées par des acteurs publics ou privés, nationaux ou locaux, sélectionnées et certifiées par l’Etat, elles concerneront tous les aspects de la santé.

À partir de janvier 2022, chacun pourra utiliser ce service en se connectant au site monespacesante.fr compatible avec tous les terminaux (smartphones, tablettes, ordinateurs). Une application mobile sera également disponible.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

François Braun, urgentiste, est le nouveau ministre de la Santé

Le Docteur François Braun, chef des urgences du CHR de Metz-Thionville et président de SAMU – Urgences de France, 60...
Politique de santé

Nicolas Revel nommé directeur de l’AP-HP

L’ancien directeur général de l’assurance maladie (de 2014 à 2020) puis directeur de cabinet du Premier Ministre Jean Castex, Nicolas...
Politique de santé

Comptes amelipro : sécurité d’accès renforcée

Depuis le 1er juillet, l’assurance maladie a renforcé la sécurité des accès aux comptes amelipro des professionnels de santé. L’adresse...
Politique de santé

François Braun, urgentiste, nouveau ministre de la Santé

Le Docteur François Braun, chef des urgences du CHR de Metz-Thionville et président de SAMU – Urgences de France, 60...
Politique de santé

Grâce aux assistants médicaux, les médecins voient plus de patients

Sur le modèle des assistant(e)s dentaires, le métier d’assistant médical a été créé en 2020. Destinés à permettre au médecin...
Politique de santé

Plus de téléconsultations en zone sous-dotée

Plus d’un patient sur quatre qui a recours à une téléconsultation vit dans un désert médical, contre 17,3 % de la population...