Mon patient ne me fait pas confiance

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°34 - 11 octobre 2023 (page 50-52)
Information dentaire
Dans le rapport entre le patient et son praticien, un point cardinal se distingue : la confiance. Elle est rarement acquise dès le premier rendez-vous. Le praticien doit user de patience, de compréhension, d’empathie et d’un exercice de qualité pour construire une relation apaisée et sincère dans laquelle le patient suivra ses recommandations. La personnalité du chirurgien-dentiste et l’exercice de son art aboutiront à la fidélisation, à l’acceptation du risque et au partage du secret. Dans le cas contraire, le doute, la remise en question, la crainte, la méfiance, rendent difficile le succès de la prise en charge. Pourtant, le chirurgien-dentiste y est confronté et doit y répondre.

Situation

– J’ai reçu un patient qui m’a posé de nombreuses questions après que je lui ai proposé d’extraire sa dent et de la remplacer par une couronne implanto-portée. Il m’a averti qu’il désirait obtenir un second avis médical avant de débuter le traitement.

– à son retour au cabinet, il m’a expliqué avoir analysé les forums sur Internet pour comparer mon avis et le confronter aux observations des internautes. Puis, une nouvelle salve de questions est venue conclure notre deuxième rendez-vous.

– Je comprends que mon patient n’est toujours pas décidé à suivre le plan de traitement que je lui propose. Il est hésitant, incertain, et il doute de moi.

– S’il ne manifeste pas de confiance à mon égard, dois-je l’orienter vers un autre confrère ?

– Suis-je tenu de le convaincre ?

– Son consentement, acquis au prix de longues séances de dialogue, peut-il m’assurer une prise en charge réussie ?

Réflexions du Docteur Jean-Claude Tavernier

Ancien Maître de conférences des Universités UFR d’odontologie de l’Université Paris Cité

« Confiance », voici un terme curieux si l’on veut bien s’attarder à l’étudier et le comprendre.

Il est issu de deux racines latines, cum et fidere.

Si le verbe fidere signifie (con)fier, le suffixe cum, signifiant « avec », sous-entend, dans la notion de confiance, une relation entre au moins deux personnes comme l’illustrent les synonymes, avoir foi en (les étymologies de fiance et foi sont d’ailleurs identiques), compter sur, croire en, s’en remettre à, se reposer sur ; dans le cas qui nous concerne, ce sont le patient et le praticien. La confiance serait alors considérée comme le sentiment de se sentir en sécurité dans une relation avec l’autre et penser fermement que cette relation est empreinte de bienveillance. Cette confiance présuppose que le patient est sûr que le praticien ne le trompera pas, que ce soit lors des échanges…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Sécurité des professionnels de santé : les Ordres de santé en soutien avant le passage au Sénat

Alors que la proposition de loi visant à renforcer la sécurité des professionnels de santé, adoptée en première lecture à...
Exercice professionnel

Endocardite infectieuse : l’ADF a mis à jour son « Guide des règles de prescription »

L’ADF attire « toute l’attention des praticiens » sur la publication le 12 avril par la Haute autorité de santé (HAS) d’une...
Exercice professionnel

Délai d’attente pour un rendez-vous chez le dentiste : 11 jours

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Exercice professionnel

Forte proportion de TMS dans le secteur santé

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) du dos et du membre supérieur touchent 60 % des femmes actives et 54 % des hommes. La...
Exercice professionnel

Toujours plus d’appels au numéro vert SPS : la détresse des soignants ne faiblit pas

Depuis sa mise à disposition en 2016, le numéro vert SPS (Soins aux professionnels de santé – 0805 23 23...
Exercice professionnel

“Je propose un devis à mon patient qui l’accepte immédiatement : est-ce que je peux commencer le traitement dès ce premier rendez-vous ?”

Le devis : quand et comment ? Le devis, impérativement communiqué par écrit au patient, permet de formaliser son consentement....