Négos pour l’« interpro »

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Le 8 février se sont ouvertes les négociations devant aboutir à un nouvel Accord cadre interprofessionnel (ACIP) entre l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS) qui regroupes les syndicats des professions disposant d’un convention nationale (chirurgiens-dentistes, médecins, sages-femmes, pharmaciens, etc.) et l’Union nationale des caisses d’assurances maladies (UNCAM).
 
Le précédent accord avait été signé en 2012 pour une durée de cinq ans. L’ACIP ne porte en aucun cas sur les rémunérations catégorielles. Il a vocation à « fixer les orientations stratégiques des accords conventionnels pour les cinq ans à venir ».
 
Au menu donc : évolutions des pratiques pour développer la prise en charge coordonnée des patients, transition numérique, simplification des conditions d’exercice dont, et ce sera certainement le sujet le plus « chaud », les conditions de la mise en place du tiers payant généralisé.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Maîtriser les prix et l’accès aux médicaments

Instaurer un stock de sécurité de médicaments « plancher » de quatre mois pour les médicaments à intérêt thérapeutique majeur, raccourcir la durée minimale de protection...
Politique de santé

“Mon espace santé” s’étoffe

« L’agenda » est désormais disponible sur « Mon espace santé », indique l’assurance maladie le 30 avril. Il s’agit d’un « calendrier prévisionnel rassemblant tous...
Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...