Numerus clausus : l’objectif de + 14 % en cinq ans confirmé

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°40 - 16 novembre 2022
Information dentaire

Dans une réponse du 2 novembre au député du Finistère Didier Le Gac (Renaissance) qui s’inquiétait des difficultés d’accès aux soins dentaires en Bretagne, conséquence du faible nombre de praticiens dans la région, le gouvernement confirme sa volonté de voir progresser le nombre d’étudiants de 14 % en cinq ans avec la création de huit nouveaux sites universitaires.

« Entre 6 815 et 7 715 chirurgiens-dentistes seront formés pour la période 2021-2025, soit une augmentation de 14 % par rapport au numerus clausus total de la période quinquennale précédente, précise-t-il. Entre 390 et 440 chirurgiens-dentistes seront formés en Bretagne. » Pour rappel, seuls cinq sites ont ouvert à la rentrée : Caen, Rouen, Tours, Dijon et Besançon. Les trois autres, Amiens, Poitiers et Grenoble, devraient ouvrir en 2023.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Assistants médicaux : objectif 10 000 en 2024

6 000 contrats d’assistants médicaux ont été signés depuis leur création en 2019, se félicite l’assurance maladie fin janvier. Elle en espère...
Politique de santé

Le Parlement européen vote la suppression des amalgames dentaires dans l’UE à compter du 1er janvier 2025

Le Parlement européen a adopté le 17 janvier, en première lecture, la proposition de règlement de la Commission européenne visant...
Politique de santé

Les boxes de téléconsultation de la SNCF font débat

« La SNCF se trompe de priorité », souligne l’Ordre des médecins le 20 novembre, face à la décision de l’entreprise ferroviaire...
Politique de santé

Parentalité, taxe lapin, modulation tarifaire : sur fond de 49-3, l’Assemblée Nationale enterre les mesures adoptées au Sénat

Comme en première lecture, le gouvernement aura finalement eu recours à l’article 49.3 de la Constitution pour faire adopter, en...
Politique de santé

Les revenus des médecins en forte baisse

« Les revenus des généralistes (- 5,72 %), tout comme ceux des spécialistes (- 2,65 %), enregistrent la plus forte baisse observée depuis une...
Politique de santé

Aide financière pour maternité, modulation tarifaire, taxe lapins… le Sénat apporte sa touche au PLFSS 2024

Les sénateurs ont terminé l’examen du Projet de loi de financement pour la sécurité sociale pour 2024 (PLFSS) et doivent...