Papillomavirus : vaccination pour tous ?

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°43 - 11 décembre 2019
Information dentaire

En Europe, en 2018, le nombre annuel de nouveaux cas de cancers dus aux papillomavirus humains (HPV) est estimé à environ 56 000. Les cancers induits par les HPV les plus fréquemment observés sont ceux du col de l’utérus (35 000 cas), suivis des cancers ORL (plus de 10 000 cas), notamment de l’oropharynx et de la bouche.

Or, en France, plus de dix ans après les premières recommandations, le constat est aujourd’hui préoccupant : seules 24 % des jeunes filles se sont fait vacciner selon un schéma complet à 16 ans, ce qui est bien en dessous de l’objectif de 60 % fixé à l’horizon 2019 dans le cadre du Plan Cancer.

Fin octobre, la HAS a proposé d’étendre la vaccination aux jeunes garçons. « L’un des freins à la vaccination contre les HPV est la difficulté pour les professionnels de santé à faire accepter ce vaccin : d’abord réticents à aborder la question de la sexualité avec des adolescentes qui n’ont parfois pas commencé leur vie sexuelle, ils sont aussi confrontés à la méfiance des patientes et de leurs familles envers la sécurité des vaccins, explique-t-elle. Rendre la proposition vaccinale sans considération de genre pourra les aider à aborder la question. »

Cette proposition de la HAS fait encore l’objet de discussions. Dans un communiqué fin novembre, Les CDF, « devant ce constat d’impact des HPV sur la santé orale et générale des patients », soutiennent la vaccination élargie « à tous les garçons de 11 à 14 ans, avec un rattrapage possible pour tous les adolescents et jeunes adultes de 15 à 19 ans ».

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Retraite des libéraux : 10 % de majoration à partir du 3e enfant ?

L’UNAPL estime que les professionnels libéraux devraient pouvoir bénéficier d’une majoration de 10 % de la pension de retraite à partir du troisième...
Politique de santé

L’accès aux soins : partout et pour tous

À quelques mois des élections présidentielles et législatives, l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS) dont sont membres la FSDL et Les...
Politique de santé

Médicaments majeurs : stocks obligatoires

Depuis le 1er septembre, en application du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020, les laboratoires pharmaceutiques ont l’obligation...
Politique de santé

E-carte vitale : l’expérimentation prolongée

L’expérimentation d’une « e-carte d’assurance maladie » sous forme d’une application pour smartphones et tablettes lancée en mai 2019 est prorogée et étendue au moins jusqu’au...
Politique de santé

Forte baisse des étudiants engagés dans un CESP

En 2020, seuls 69 étudiants en odontologie ont signé un Contrat d’engagement de service public contre 141 en 2019 et 137...
Politique de santé

Un monde, une seule santé : trois académies plaident pour le rapprochement des médecines humaine et vétérinaire

« Les crises sanitaires récurrentes que nous venons de connaitre (sida, ESB, SRAS, MERS, grippes, SARS-CoV-2) ont toutes une origine animale,...