Plus on fait du sport, plus le risque de cancer diminue

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°1 - 15 janvier 2020
Information dentaire

C’est ce que confirme, une nouvelle fois, une étude publiée le 26 décembre dans Journal of Clinical Oncology. La méta-analyse porte sur 755 459 participants (âge médian, 62 ans), dont 53 % de femmes, suivis pendant 10,1 ans. Cinq cohortes ont été créées. On a demandé aux participants, indemnes de cancer à leur inclusion, de pratiquer des activités physiques de différents types et d’intensités variées. Sur la durée de l’étude, 50 620 cancers se sont déclarés.

Bilan : le risque de cancer du côlon chez l’homme baisse de 8 % avec 2 heures 30 par semaine d’activité physique d’intensité modérée (par exemple, marche rapide) et jusqu’à 14 % avec 5 heures. Pour le cancer du sein chez la femme, la baisse est de 6 % avec 2 heures 30 de sport, puis de 10 % avec 5 heures. Idem pour le cancer du rein (11 – 17 %), le cancer du foie (18 – 27 %), le cancer de l’endomètre (10 – 18 %), le myélome (14 – 19 %), et le lymphome non hodgkinien chez la femme (11 – 18 %).

Les résultats en fonction de l’intensité de l’activité physique (de modérée à vigoureuse) ne sont pas probants selon les auteurs, suggérant que la durée de l’activité a plus d’impact que l’intensité.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Opération Epicov

Jusqu’au 24 mai, 200 000 personnes volontaires de 15 ans ou plus, résidant sur tout le territoire (France métropolitaine et Dom) devront répondre à un...
Santé publique

UFSBD : recommandations sur le fluor

Quelques mois après son 20e colloque national (29 octobre) consacré au fluor, l’UFSBD communique sur de nouvelles recommandations en matière de fluor...
Santé publique

6 % des Français vivent en zone sous-dotée en généralistes

« En raison d’un décalage croissant entre l’offre et la demande de soins, l’accessibilité géographique aux médecins généralistes a baissé de...
Santé publique

COVID 19 : indemnités journalières, le dispositif dérogatoire des salariés à l’isolement

  Depuis le 2 février, un dispositif dérogatoire s’applique aux salariés ayant fait l’objet d’une mesure d’isolement « du fait d’avoir...
Santé publique

COVID 19 : pas de masque FFP2 dans l’immédiat

« Nous réquisitionnons tous les stocks et la production de masques de protection. Nous les distribuerons aux professionnels de santé et...
Santé publique

Le Selfcare en panne

« Alors que le marché du Selfcare (automédication + compléments alimentaires + dispositifs médicaux) a connu jusqu’en 2016 une constante progression et représente aujourd’hui...