Polémique autour de la vente en ligne de médicaments

  • Publié le . Paru dans n°7 - 19 février 2020
Information dentaire

« Amazon, ce n’est pas la vision du gouvernement. Nous ne souhaitons pas que des plateformes vendent des médicaments comme on vend des livres, a affirmé la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, invitée de RMC le 5 février. Les pharmaciens sont indispensables à l’accès aux soins et ils peuvent être totalement rassurés sur le fait que je serai à leurs côtés pour éviter toute dérive de cette vente en ligne. »

La ministre a ainsi tenté d’éteindre la colère des pharmaciens d’officine qui s’opposent à un article du projet de loi « Asap » (Accélération et simplification de l’action publique), présenté le 5 février en conseil des ministres, qui ouvre la possibilité de vendre des médicaments sans ordonnances stockés sur un site distant de l’officine grâce à la création de plateformes logistiques. Aujourd’hui, la vente en ligne est possible uniquement sur des sites adossés à une pharmacie
physique. Les pharmaciens dénoncent une volonté de casser leur monopole.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

En finir avec les idées reçues sur le coronavirus

L’urine des enfants peut-elle protéger contre le nouveau coronavirus ? 😳 Pour en finir les idées reçues, l’OMS répond aux...
Santé publique

Le Selfcare en panne

« Alors que le marché du Selfcare (automédication + compléments alimentaires + dispositifs médicaux) a connu jusqu’en 2016 une constante progression et représente aujourd’hui...
Santé publique

Coronavirus : les ressources du Net

Entre fake news et sensationnalisme, comment trouver les bonnes informations sur ce qu’est précisément ce nouveau coronavirus (causes, symptômes, transmission,...
Santé publique

Déjà 22 morts… Et ce n’est pas le coronavirus

Non, c’est la grippe. Depuis le 4 novembre 2019, 244 cas graves de grippe ont été signalés et 22 personnes...
Santé publique

Île-de-France : le renoncement aux soins est d’abord lié aux difficultés d’accès aux praticiens

Quatre Franciliens sur dix (44 %) déclarent avoir déjà dû renoncer à des soins pour des difficultés à obtenir un rendez-vous...
Santé publique

Alcool : un Français sur quatre boit trop !

La consommation quotidienne d’alcool concerne, selon les régions, 7,1 % à 12,6 % des adultes, sachant que la moyenne nationale est de...