Préserver la confidentialité et le secret médical en salle d’attente

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°44 - 20 décembre 2023 (page 34-37)
Information dentaire
Chaque patient dispose d’un droit fondamental au secret médical. La relation de soins qui débute au moment où le praticien vient accueillir son patient, doit être empreinte de confidentialité. Pourtant, il n’est pas rare que de nombreuses personnes patientent dans cette salle d’attente où les bruits, les mots et les gestes sont scrutés. L’activité devient le reflet de la pratique et, plus largement, du cabinet. C’est pourquoi, le chirurgien-dentiste et son équipe doivent être particulièrement vigilants sur l’aménagement des locaux d’accueil et sur la manière bienveillante de recevoir leurs patients.

Situation

– En attendant dans la salle d’attente de mon radiologue, j’ai assisté à l’arrivée d’une patiente près du comptoir d’accueil. L’assistante, qui l’a aussitôt reconnue, lui a dit haut et fort : « Non Madame Martin, votre mammographie, ce n’est pas aujourd’hui, elle a été reportée à demain. » La pauvre patiente s’en est allée, dépitée, tandis que les nombreux patients qui attendaient dans la salle échangeaient des regards interrogateurs… Madame Martin a donc peut-être un cancer du sein ?!

– Je me suis alors questionné sur la confidentialité nécessaire dans la salle d’attente de nos cabinets dentaires. Aurions-nous l’idée de rappeler bien fort à une Madame Martin que la pose de son appareil dentaire n’est pas pour aujourd’hui, ou que ses extractions dentaires sont pour demain ?

– Comment accueillir le patient sans risquer de dévoiler son secret médical ?

Réflexions Professeur Jean Valcarcel

Professeur des Universités Praticien hospitalier Faculté d’odontologie de Montpellier
Ancien Doyen

L’un des fondements principaux des relations sociales et professionnelles de nos sociétés repose sur la dualité entre la nécessité de transparence, comme garantie d’exigence morale et de légalité avant de devenir une règle de bonnes pratiques dans un monde « aveuglé par un nuage informationnel » [1], souffrant « d’infobésité » [2], et la nécessité, en contrepartie, de disposer d’un contrepouvoir, le secret à titre personnel, professionnel, confessionnel ou autre comme garantie de respect de l’intime et du rapport entre ce qui relève du public et du privé. Premier parmi ces secrets, le secret médical est le fondement éthique de l’exercice de nombreuses professions de santé comme dernier rempart du respect de la personne. Le serment d’Hippocrate, dans sa forme originelle, rappelle aux dépositaires que « quoi que je voie ou entende dans la société, pendant…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Endocardite infectieuse : l’ADF a mis à jour son « Guide des règles de prescription »

L’ADF attire « toute l’attention des praticiens » sur la publication le 12 avril par la Haute autorité de santé (HAS) d’une...
Exercice professionnel

Délai d’attente pour un rendez-vous chez le dentiste : 11 jours

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Exercice professionnel

Forte proportion de TMS dans le secteur santé

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) du dos et du membre supérieur touchent 60 % des femmes actives et 54 % des hommes. La...
Exercice professionnel

Toujours plus d’appels au numéro vert SPS : la détresse des soignants ne faiblit pas

Depuis sa mise à disposition en 2016, le numéro vert SPS (Soins aux professionnels de santé – 0805 23 23...
Exercice professionnel

“Je propose un devis à mon patient qui l’accepte immédiatement : est-ce que je peux commencer le traitement dès ce premier rendez-vous ?”

Le devis : quand et comment ? Le devis, impérativement communiqué par écrit au patient, permet de formaliser son consentement....
Actualité Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Cédric Boyé, le prothésiste dentaire et photographe de vie sauvage veut « saisir la vérité de l’instant »

Qu’est-ce qui a suscité chez vous l’envie de devenir prothésiste dentaire ? Très franchement : le hasard ! Je ne connaissais pas du...