Rencontre avec le Professeur Brigitte Grosgogeat

  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 31 mars 2016
Information dentaire

En tant que vice-présidente de la Société Francophone des Biomatériaux Dentaire (SFBD), partenaire officiel de la revue BMC, pouvez-vous nous présenter cette société ?
C’est un honneur de vous présenter la SFBD, société née en 2009, succédant au CFBD (Collège Français des Biomatériaux Dentaires), créé en 1985 par le Professeur Michel Degrange et Bernard Picard. La SFBD poursuit, au-delà de l’Hexagone, sa mission de rassembler tous ceux qui s’intéressent aux biomatériaux dentaires. Ouverte aux enseignants, aux chercheurs, aux chirurgiens-dentistes et aux prothésistes, quel que soit leur type d’exercice, ainsi qu’aux partenaires industriels et éditoriaux du domaine, la SFBD est une grande famille où règnent la convivialité, la cohésion et l’esprit. C’est un lieu de partage où les échanges sont souvent animés, mais toujours très chaleureux et constructifs. Elle a contribué et contribue encore à la formation de l’ensemble des enseignants de cette discipline dans le secteur hospitalo-universitaire. Elle constitue également l’acteur de référence pour son expertise dans le domaine des biomatériaux auprès de différents organismes et associations, tels que l’ADF, l’AFNOR, la HAS… Ses objectifs s’inscrivent dans une jolie boucle : de l’idée à la conception de matériaux, en passant par toutes les étapes de l’évaluation préclinique jusqu’à l’évaluation clinique. Boucle dans laquelle intervient l’ensemble de ses membres, qu’ils soient, sans que cela soit exclusif, chercheurs, cliniciens, ou fabricants.

Pouvez-vous nous donner des exemples d’actions menées par la SFBD ?

Coordonnée par un bureau actif, elle vit de mille et une façons, grâce au dynamisme de ses membres, et nous ne pourrons citer ici que quelques-unes de ses actions.
Commençons par les temps forts que représentent les congrès. Organisés depuis toujours en période estivale, ils ont permis à des milliers d’entre nous de présenter des travaux de recherche en y associant les perspectives cliniques. Le plus inoubliable à ce jour restera la version Paris 2015. Unique congrès du domaine rassemblant plus de 500 participants où les inscriptions ont été closes plus d’un mois avant l’événement ! Mais nous n’en dirons pas plus, car ceux qui étaient là s’en souviendront longtemps et nous ne voudrions pas trop donner de regrets à ceux qui n’auraient pu être des nôtres. Toutefois, petit conseil, retenez dès à présent les dates des 6 et 7 juillet 2017… Chut, c’est un presque un délit d’initié !
Depuis quelques années, les retrouvailles de l’été n’y suffisant plus, les journées d’hiver d’Avignon en janvier sont venues en renfort. Peut-être moins remuantes, mais tout aussi enrichissantes, elles sont le berceau de grands projets communs.
Est-il nécessaire encore de présenter le DECAT (DEep Caries Treatment), projet de recherche clinique hospitalier, qui réunit 14 services d’odontologie, dont un libanais et deux cabinets libéraux, autour de la problématique du traitement de la lésion carieuse profonde et de l’intérêt d’agent antibactérien dans les adhésifs dentaires ?
Parlons aussi du concours associé destiné aux étudiants impliqués dans ce projet. Ce concours est organisé avec l’Union Nationale des Étudiants en Chirurgie Dentaire (UNECD), les industriels participants à ce projet et des partenaires professionnels, tels des groupes de presse et organismes de formation continue.
En plus de ce nouveau partenariat avec BMC, soulignons la forte implication de la SFBD dans les projets pédagogiques, avec la publication d’un ouvrage de biomatériaux disponible en ligne (campus.cerimes.fr/odontologie/), prochainement complété par un MOOC (Massive Open Online Courses) à destination d’un public estudiantin et professionnel, avec des supports vidéos et toutes sortes d’activités aussi ludiques qu’instructives.
Évoquons enfin la bourse Michel Degrange, en partenariat avec la Société Odontologique de Paris. Michel nous a quittés beaucoup trop tôt. En sa mémoire, ce prix a pour vocation de récompenser des travaux dans le domaine des biomatériaux dentaires. Le financement est assuré par le Comité de Coordination des Activités Dentaires (Comident). Les travaux de la lauréate 2015 sont d’ailleurs présentés dans ce premier numéro de BMC.

En effet, les activités foisonnent !
Pour terminer, pouvez-vous souffler aux lecteurs de BMC les futurs projets que mijote la SFBD ?

Très tournée vers les nouvelles générations, la SFBD a aussi lancé un groupe junior (étudiants, internes, jeunes diplômés, jeunes chercheurs) et les idées sur lesquelles planchent nos jeunes membres sont formidables. Dévoilons-en quelques-unes ! Entre autres, la remise en selle du site internet (www.cfbd.asso.fr), le lancement d’une application sur smartphone, d’un groupe facebook d’échanges et des concours cliniques… Bref, de très jolies perspectives pour cette nouvelle année 2016 ! Et pour ce qui concerne l’avenir, j’aimerais remercier tous les membres qui partagent notre passion de continuer à faire vivre cette association et j’invite aussi tous ceux qui se reconnaissent dans nos activités à nous rejoindre ! Si le scaffold de l’association est là, solide et compatible, il est encore et toujours prêt à recevoir tous les nouveaux éléments qui voudront bien venir s’agréger pour faire ensemble les biomatériaux de demain.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Ruptures de stock et augmentations des prix : le Comident alerte la profession

Tensions sur les matières premières, augmentation de la demande mondiale, renforcement des contraintes réglementaires : le Comident alerte sur de...
Vie de la profession

« 100 % santé », effectifs de la profession, dépenses de soins dentaires : 2020 dans le rétro

La consommation de soins dentaires « s’effondre » en 2020 (-8,9 % en valeur) à 10,9 milliards d’euros (Md€), constate la Direction...
Vie de la profession

L’Institut français pour la recherche odontologique (IFRO) lance son appel à projets 2022

Comme chaque année, l’Ifro accompagne les jeunes chercheurs dans la mise en œuvre d’un projet innovant en recherche fondamentale, clinique ou...
Vie de la profession

Indemnisation pour perte d’activité : l’heure des comptes

L’Assurance Maladie a indiqué mi-juillet avoir procédé au calcul définitif de l’indemnisation pour perte d’activité perçue par les chirurgiens-dentistes. Pour...
Vie de la profession

Obligation de certification périodique : ce sera à compter de 2023 et tous les six ans

La certification périodique des professionnels de santé entrera en vigueur le 1er janvier 2023. Définie par une ordonnance publiée au...
Vie de la profession

Covid-19 : à partir du 16 octobre, il ne sera plus possible d’exercer sans schéma vaccinal complet

La loi du 5 août 2021 (JO du 6 août), un décret et arrêté du 7 août 2021 (JO du...