Retraite : les libéraux restent hostiles au projet de réforme

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°31 - 18 septembre 2019
Information dentaire

L’Union nationale des professions libérales (UNAPL), confédération de 67 organisations représentatives des professions libérales, tout comme le Centre national des professions de santé (CNPS) qui regroupe 32 syndicats, alertent les libéraux sur le projet de retraite universelle élaboré par le Haut-Commissariat à la réforme des retraites. Mais ils ne manifesteront pas le 16 septembre.

Ces deux organisations, sans remettre en cause le système universel proposé, formulent trois critiques majeures.

D’abord, le montant des taux de cotisations : fixé à 28,12 % jusqu’à un plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS, environ 40 000 euros), puis à 12,94 % au-delà, l‘UNAPL estime que certaines professions verront leurs cotisations augmenter (avocats, architectes…) quand d’autres subiront une baisse sensible de leurs pensions (chirurgiens-dentistes, médecins, pharmaciens…).

Deuxième grief, les réserves des systèmes de retraites complémentaires : plus de 27 milliards d’euros accumulés depuis la création des caisses complémentaires des libéraux seraient aspirés dans le régime universel. L’UNAPL exige que ces réserves « soient sanctuarisées et ne puissent, par souci d’équité, bénéficier exclusivement qu’aux professions qui les ont constituées ».

Enfin, le CNPS dénonce le « flou » sur le devenir des régimes ASV (allocation supplémentaire de vieillesse) et PCV (prestation complémentaire vieillesse), versées par l’Assurance maladie aux praticiens conventionnés.

Le CNPS et l’UNAPL, qui a été reçue par le Premier ministre et Agnès Buzyn le 6 septembre, ont décidé de ne pas relayer l’appel à manifestation du 16 septembre lancé par certains syndicats d’avocats, de pilotes et d’infirmières réunis au sein du Collectif SOS retraite. Mais ils se réservent le droit d’appeler « à une manifestation nationale de grande ampleur » s’ils n’étaient pas entendus sur ces points.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Le SFCD plaide pour la possibilité d’organiser des « remplacements temporaires partiels »

Aujourd’hui, le remplacement du chirurgien-dentiste libéral, quelle que soit sa durée, doit correspondre à une interruption complète et effective de...
Vie de la profession

Commandez des blouses, soutenez l’AOI

Du 27 mai au 2 juin, l’entreprise Happyblouse, spécialisée dans la vente de tenue médicale, reverse 10 % du montant de chaque commande à l’AOI...
Vie de la profession

Il faut 11 jours pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Vie de la profession

Mission humanitaire à Madagascar : des étudiants parisiens lancent un appel aux dons

« Smile for Mada », créée par des étudiants parisiens en chirurgie dentaire, est une association à vocation humanitaire. Elle...
Vie de la profession

Les étudiants en santé veulent en finir avec la réforme PASS/LAS

81 % des étudiants en première année de médecine se disent plus stressés que jamais, 43 % ressentent un stress...
Vie de la profession

Brossage et hygiène bucco-dentaire : les recommandations de la FDI

La FDI publie le 29 avril des recommandations de bonnes pratiques concernant le brossage des dents et l’hygiène bucco-dentaire. Elle...