S’il est élu, François Fillon cassera l’arbitrage conventionnel

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Peu après la manifestation du 3 mars à Paris, l’équipe de campagne de François Fillon a diffusé sur les réseaux sociaux un communiqué de presse très positif vis-à-vis de la profession. Par ce biais, le candidat à la Présidence de la République exprime son « soutien à la filière dentaire » et rappelle « ses principales propositions » :

– casser « l’arbitrage » de la ministre dès 2017 ;

– rétablir les plans prévention-santé à l’école et promouvoir la santé bucco-dentaire ;

– restaurer le dialogue avec la CNAM pour une revalorisation des actes de prévention et de conservation ;

– imposer un meilleur remboursement des prothèses et de l’orthodontie tout en maintenant des prestations de qualité via la création de l’Agence de garantie de la couverture solidaire des dépenses de santé qui réunira l’assurance maladie obligatoire, les complémentaires et les professionnels de santé ;

– faire évoluer les métiers de la filière dentaire en particulier des assistants dentaires.

Des promesses douces à l’oreille et qui « ne mangent pas de pain ». Mais dans le contexte, c’est déjà ça.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

CMU-C + ACS = la « Complémentaire santé solidaire »

Instaurée par la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019, la fusion de la CMU-C avec l’Aide à...
Politique de santé

Avulsion des 3e molaire : Les CDF pour l’égalité chirurgiens-dentistes stomatologistes

Les CDF réclament l’égalité de traitement avec les médecins stomatologistes dans l’avulsion des troisièmes molaires. Dans un communiqué du 2 octobre, le syndicat...
Politique de santé Santé publique

Violences conjugales : repérer et agir

Dans le cadre du « Grenelle contre les violences conjugales » ouvert par le gouvernement début septembre, la Haute autorité de santé (HAS) a publié...
Politique de santé

#MoisSansTabac, l’Ordre mobilise

Pour le #MoisSansTabac qui débutera le 1er novembre, l’Ordre national des chirurgiens-dentistes appelle, dans un communiqué du 4 octobre, l’ensemble...
Politique de santé

Paracétamol et AINS repassent derrière le comptoir

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) souhaite que, dès janvier 2020, le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ne soient plus...
Politique de santé

Avulsion des 3es molaires : recommandations de la HAS

Parce que « décider de la pertinence de l’avulsion des 3es molaires n’est pas toujours évident, tout comme adopter les modalités...