Salariat, féminisation, rajeunissement… La profession en chiffres

  • Publié le .
Information dentaire

Fin août, la Drees, le service statistiques du ministère de la Santé, a mis à jour ses données concernant les professionnels de santé dont, évidemment, les chirurgiens-dentistes. Revue de détails.

Effectifs en hausse
Au 1er janvier 2023 notre pays (Drom compris) compte 45 249 chirurgiens-dentistes en activité. C’était 40 745 en 2013 soit une augmentation de près de 10 % sur dix ans. Une croissance concentrée sur les cinq dernières années pour deux raisons : l’accroissement sensible du numerus clausus et l’arrivée sur le territoire national de praticiens, français ou non, diplômés dans d’autres pays d’Europe. « 50,3 % des primo-inscrits au tableau de l’Ordre en 2022 ont obtenu leur diplôme hors de France, soit 1 313 praticiens contre 1 296 diplômés dans une des UFR françaises », indiquait l’Ordre des chirurgiens-dentistes en avril dernier. Parmi les 1 313 praticiens en question, seuls 19 sont diplômés d’un pays hors de l’Union européenne. Au top trois des pays d’origine des diplômes en 2022 : l’Espagne (502 praticiens), le Portugal (399) et la Roumanie (283).

Progression du salariat
Si le nombre de libéraux exclusifs est sensiblement le même qu’il y a dix ans (-1,34 % sur la période, soit 34 524 praticiens en 2023), leur proportion dans la profession s’affaisse, passant de 85 à 76 %. Car dans le même temps les effectifs des salariés (hors hôpital) ont bondi de 48 % sous l’effet de la multiplication des centres de santé dentaires. Ils sont 6 799 salariés en 2023 (dont 5 815 en centres de santé) soit 15 % des effectifs totaux contre 8,6 % en 2013. La Drees dénombre également 804 salariés hospitaliers (+ 49,5 % en 10 ans) et 3 122 confrères et consœurs ayant adopté un exercice mixte (+ 41 % en 10 ans).

Rajeunissement et féminisation
L’âge moyen des praticiens a diminué de 3 ans depuis 2013 pour atteindre 45,3 ans de moyenne d’âge aujourd’hui (42,6 ans pour les femmes et 47,9 pour les hommes). Même les libéraux exclusifs rajeunissent : ils ont 46,3 ans en moyenne contre 48,6 ans il y a dix ans. Les salariés hors hôpital sont les plus jeunes : 40,6 ans contre 46,9 ans dix ans plus tôt. Et alors que les femmes représentaient en 2013, 40 % des effectifs elles sont près de la moitié désormais (48,4 %). 60 % des salariés hors hôpital sont des femmes.

L’exercice en société s’impose
L’exercice en société a fortement progressé en 10 ans : + 56 %. Désormais 15 056 dentistes ont choisi ce type d’exercice. Le cabinet individuel n’est plus majoritaire (11 669 en 2023, -33 % sur dix ans) tout comme l’exercice en groupe 10 260, – 18 %)

Héliotropisme
De 2013 à 2023, il y a très peu de changement en termes de répartition géographique des chirurgiens-dentistes. La densité moyenne a progressé passant de 62,2 praticiens pour 100 000 habitants à 66,7 en 2023 mais les densités les plus importantes se trouvent toujours dans la moitié sud de la France où elle dépasse 70 chirurgiens-dentistes pour 100 000 habitants. Elle est ainsi particulièrement élevée en PACA (93,4 pour 100 000), en Occitanie (76,3) et en Corse (71,3). Dans la moitié nord, les confrères et consœurs se concentrent en Île-de-France (80,7), dans le Grand Est (67,9) et en Bretagne (63). Inversement, les régions situées autour du bassin parisien sont particulièrement peu dotées comme la Normandie (44,7) et le Centre Val-de-Loire (45).

 

 

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Actualité Vie de la profession

La Cour des comptes pointe le « surfinancement » des URPS chirurgiens-dentistes

Tarir un flot d’argent sans utilité. Tel est le principal objectif de la Cour des comptes dans cette note publiée...
Vie de la profession

Soins écoresponsables : partagez vos initiatives

L’assurance maladie invite les professionnels de santé exerçant en ville ou en structure de soins, à remplir un questionnaire en ligne pour...
Vie de la profession

Convention dentaire : syndicats et assurance maladie font le point sur les changements à venir le 25 février

Revalorisation des soins conservateurs (restauration et endodontie), extension de la prise en charge des vernis fluorés, consultation blanche pour les...
Vie de la profession

La Cour des Comptes pointe le « surfinancement » des URPS chirurgiens-dentistes

Tarir un flot d’argent sans utilité. Tel est le principal objectif de la Cour des comptes dans cette note publiée...
Vie de la profession

Le SFSO et Les CDF « officiellement » associés

Depuis le 1er janvier 2024, le Syndicat français des spécialistes en orthodontie (SFSO) est « officiellement » associé aux Chirurgiens-dentistes de France...
Vie de la profession

 2 678 € : pension mensuelle brute moyenne des dentistes retraités

En 2022, les 22 492 chirurgiens-dentistes retraités (+3,44 % en un an) ont perçu en moyenne 32 134 euros bruts...