Toujours plus de délais d’attente

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

La dernière édition de l’Observatoire de l’accès aux soins Jalma/IFOP publiée le 23 mars montre que les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous médical s’allongent, quelle que soit la spécialité. Le temps d’attente moyen est ainsi passé, entre 2012 et 2017, de 48 à 61 jours pour un médecin spécialiste, voire à plus de 115 pour certaines spécialités dans les territoires désertés.

Sur les sept spécialités médicales testées, seul le délai pour obtenir une consultation chez un psychiatre reste identique sur la période (32 jours). L’ensemble des autres délais s’allongent, selon les spécialités : ORL (43 jours, + 10), rhumatologue (51 jours, + 15), cardiologue (53 jours, + 15), dermatologue (64 jours, + 23), gynécologue (68 jours, + 13) et ophtalmologue (117 jours, + 13). Il s’agit là de moyennes nationales. Car les délais varient également en fonction des régions : pour l’ophtalmologie, si les Franciliens observent une attente moyenne de 62 jours, ce délai est triplé (186 jours) en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Bourgogne-Franche-Comté… Le temps d’attente est également testé pour les chirurgiens-dentistes. Le temps d’attente « probable » pour obtenir un rendez-vous est de 14 jours en Ile-de-France, contre 8 jours seulement en Auvergne-Rhône-Alpes (14 en milieu rural), mais 21 jours en Centre-Val-de-Loire (28 en milieu rural).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Maîtriser les prix et l’accès aux médicaments

Instaurer un stock de sécurité de médicaments « plancher » de quatre mois pour les médicaments à intérêt thérapeutique majeur, raccourcir la durée minimale de protection...
Politique de santé

“Mon espace santé” s’étoffe

« L’agenda » est désormais disponible sur « Mon espace santé », indique l’assurance maladie le 30 avril. Il s’agit d’un « calendrier prévisionnel rassemblant tous...
Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...