Trois millions de DMP, et vous et vous…

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Cinq semaines après avoir (re)lancé le dossier médical partagé (DMP), l’assurance maladie a annoncé le 14 novembre avoir déjà dépassé la barre des 3 millions de DMP ouverts. Moins les 1,8 million déjà ouverts avant le lancement, cela fait 1,2 million, soit 240000 par semaine, ce qui n’est déjà pas si mal.

 

Les DMP sont en majorité ouverts par les pharmaciens (39 %) et les patients eux-mêmes (39 %), mais aussi les CPAM (18 %) et les professionnels de santé libéraux ou les établissements de santé (4%). Dès son ouverture, ce « carnet de santé numérique » est automatiquement alimenté par l’assurance maladie avec l’historique de soins des vingt-quatre derniers mois. Avec l’accord de l’assuré, les professionnels de santé peuvent, grâce à leur CPS, y ajouter les comptes rendus d’hospitalisation et de consultation, les résultats d’examens, les pathologies ou allergies éventuelles, les traitements médicamenteux, etc.

Laisser un commentaire