Un chewing-gum pour détecter les péri-implantites…

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

L’idée paraît incongrue. C’est pourtant ce qu’est parvenue à réaliser une équipe de chercheurs allemands et suisses. Leurs travaux sont publiés dans Nature le 15 août. Ils ont mis au point un chewing-gum comportant des capteurs « biosensibles » réagissant aux enzymes spécifiques produites par les mucosites péri-implantaires ou les péri- implantites.

La gomme n’a aucun goût, mais devient amère si la personne est atteinte de la maladie. Des essais cliniques sont encore nécessaires, mais cette trouvaille ouvre la voie à un test simple, fiable, peu onéreux et réalisable, comme le soulignent les auteurs, « par n’importe qui, n’importe quand, n’importe où ».

http://go.nature.com/2vo4nxj

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Création d’un double cursus « dentiste-ingénieur » à Saint-Etienne

L’École des Mines de Saint-Etienne proposera dès la rentrée 2024 une formation « dentiste-ingénieur », destinée aux étudiants en odontologie...
Vie de la profession

Activités et équipements des cabinets dentaires en 2023

En novembre et décembre 2023, l’UFSBD et le Comident, l’organisme qui rassemble les industriels du dentaire, ont lancé une enquête...
Vie de la profession

Remplacements partiels : précision de l’Ordre

À la suite de notre article concernant le souhait du Syndicat des femmes chirurgiens-dentistes (SFCD) de voir l’Ordre permettre la...
Vie de la profession

« Les praticiens engagent leur responsabilité en utilisant des dispositifs médicaux non conformes »

La sécurité et la qualité de soins étaient au cœur du débat clôturant l’assemblée générale du Comident le 30 mai...
Vie de la profession

Le SFCD plaide pour la possibilité d’organiser des « remplacements temporaires partiels »

Aujourd’hui, le remplacement du chirurgien-dentiste libéral, quelle que soit sa durée, doit correspondre à une interruption complète et effective de...
Vie de la profession

Commandez des blouses, soutenez l’AOI

Du 27 mai au 2 juin, l’entreprise Happyblouse, spécialisée dans la vente de tenue médicale, reverse 10 % du montant de chaque commande à l’AOI...