Vague Omicron : les mesures d’isolement prévues pour les professionnels de santé

  • Publié le .
Information dentaire

Dans un « message d’alerte rapide sanitaire » (MARS) daté du 2 janvier, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, décrit les mesures d’isolement applicables aux professionnels de santé en ville et en établissement qu’ils soient cas contacts, positifs asymptomatiques ou symptomatiques. Des mesures « exceptionnelles et temporaires » pour faire face à la « très forte circulation du variant Omicron ».

Pour les cas contacts disposant d’un schéma vaccinal complet aucune mesure d’éviction n’est prévue (le rappel vaccinal sera obligatoire pour les professionnels de santé à compter du 30 janvier, ndlr). Ils doivent réaliser un test RT-PCR ou antigénique et, si le résultat est négatif, continuer d’exercer en respectant les mesures barrières et « en s’isolant des autres membres de leur équipe lors des pauses et des repas collectifs ». Des autotests à J2 et J4 seront réalisés.

Les cas positifs asymptomatiques « ne présentant pas de signes respiratoires d’excrétion virale comme la toux ou les éternuements et disposant d’un schéma vaccinal complet » peuvent continuer à exercer. Ils devront « scrupuleusement » respecter les gestes et mesures barrières, ne pas participer à des repas ou moments collectifs ne permettant pas le port du masque et être « prioritairement » affectés à des activités ne nécessitant pas le contact avec les patients.

Les cas positifs symptomatiques, enfin, doivent cesser d’exercer. Pour les personnes ayant un schéma vaccinal complet la durée d’isolement est de 7 jours pleins après l’apparition des signes. L’isolement peut être levé si et seulement si un test RT-PCR ou antigénique réalisé à J5 est négatif. Il n’y a pas de test à réaliser à J7.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

L’URPS chirurgiens-dentistes Ile-de-France appelle à la vigilance face à la reprise de l’épidémie de COVID-19

« Restons vigilants. Restons mobilisés. Continuons à faire appliquer dans nos cabinets les gestes barrières. Ils sont essentiels pour limiter la...
COVID-19

Covid long pour 55 % des patients hospitalisés en Chine

Si, deux ans après leur hospitalisation, la santé physique et mentale des patients atteints du Covid-19 s’est améliorée, quelle que...
COVID-19

Alerte sur les masques FFP2 de forme KN 95

Dans un communiqué du 17 mai, l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) « ne recommande pas l’utilisation des masques...
COVID-19

« La pandémie n’est pas finie », prévient l’Académie nationale de médecine

« La pandémie n’est pas finie », s’alarme l’Académie nationale de médecine pour qui l’allègement des mesures contre la Covid-19 est « prématuré »....
COVID-19

Covid-19 : un chirurgien-dentiste ne peut pas refuser de soigner un patient non vacciné, sans passe vaccinal ou sans test négatif

« Contrairement à ce qu’elle prévoit pour les établissements de santé, la loi ne subordonne pas l’accès du cabinet dentaire à...