Analyse de l’exactitude de l’usinage des châssis métalliques en titane conçus à l’aide du logiciel Circle-CAD

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°5 - 15 décembre 2023 (page 76-90)
Information dentaire

– Quelles sont les différentes possibilités de réalisation d’un châssis métallique en PAPIM ?

– Quels sont les avantages et inconvénients des différentes techniques ?

– Un châssis de PAPIM usiné en titane est-il suffisamment précis et fidèle à la conception sur le logiciel ?

– L’état de surface terminé est-il compatible avec une utilisation en clinique ?

– La durée de réalisation est-elle conciliable avec le travail d’un laboratoire de prothèse au quotidien ?

La prothèse partielle est l’une des plus anciennes thérapeutiques prothétiques. à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, on a assisté à la genèse des grands principes d’élaboration tels que les bandeaux palatins, les crochets (Bonwill 1899 – Akers 1928), les appuis occlusaux, etc. En 1930, Roach présentait une classification des crochets. Le matériau utilisé était l’or, les plaques étant soit coulées selon la technique de la cire perdue, technique proposée par Taggart en 1907, soit estampées. Puis, vers les années 1930, les alliages cobalt-chrome ont été créés, immédiatement adoptés en raison de leurs qualités mécaniques supérieures et déjà de leur différentiel de prix avec l’or et ses alliages. Simultanément, dans les années 1930, l’alginate est apparu, remplaçant le plâtre qui demeurait le seul matériau à empreinte. Depuis, la prothèse partielle a peu évolué, en dehors d’améliorations techniques (procédés de coulées revêtement…), de certaines conceptions (Crochet RPI – Nally Martinet) ou propositions d’école.

En 1973, lors de sa thèse d’exercice, François Duret avait présenté les principes de l’empreinte optique associée à la réalisation d’un élément prothétique avec des machines à commandes numériques (fig. 1) [1]. La CFAO odontologique était née. En 1983, aux Entretiens de Garancière, il fit sa première démonstration : empreinte, usinage d’une couronne. Puis, en 1985, lors du congrès de l’ADF, il réalisa en direct l’empreinte, l’usinage et la pose d’une couronne, laissant l’assistance médusée et incrédule (voir les vidéos en flashant les QR-Code ci-contre).

François Duret avait ouvert la porte, libérant Prométhée : cette révolution technique s’est alors rapidement développée en prothèse fixée, qu’elle ait été appliquée aux dents naturelles ou aux implants, pour aboutir aux chaînes technologiques actuelles.

DONNÉES…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés L’axe d’insertion : un paramètre déterminant en prothèse amovible partielle

Malgré l’évolution constante des techniques chirurgicales qui ne cessent d’élargir les possibilités thérapeutiques, l’implantologie présente encore de nombreuses contre-indications [1]....
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés La chirurgie pré-prothétique soustractive dans l’intégration des prothèses amovibles

Ces dernières années, l’avènement des techniques implantaires, tant chirurgicales que prothétiques, a permis de remplacer les dents absentes et de...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Position de référence en prothèse et programmation de l’articulateur : quand ? Pourquoi et comment ?

Le choix du concept occluso-prothétique est déterminé par le type de prothèse à réaliser. La prothèse fixée, la prothèse implanto-portée,...
Prothèse Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Apport du numérique dans la réalisation d’une prothèse amovible partielle à infrastructure titane

Depuis 2021, l’utilisation du cobalt-chrome en prothèse fixée ou en prothèse amovible dans la pratique quotidienne est réglementée. Il est...
CFAO Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible et CFAO

Séance CNO Responsable scientifique : Christophe Azevedo Intervenants : Jean Bonnet, Samy Benchikh Bien que ne mettant pas au rebut les méthodes...
Implantologie Implantologie prothétique Prothèse

Article réservé à nos abonnés Ma première prothèse sur implant

Responsable scientifique : Anne Benhamou Intervenante : Laurine Birault La prothèse sur implants constitue une solution thérapeutique fiable, présentant des...