Chirurgie parodontale régénératrice : incisions et sutures des lambeaux de préservation papillaire

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°2 - 15 juin 2022 (page 18-29)
Information dentaire
Des techniques de lambeaux et de sutures moins invasives assurent une meilleure vascularisation et une meilleure stabilité du site parodontal régénéré. Des approches chirurgicales spécifiques contribuent à améliorer un ou plusieurs des nombreux paramètres qui influencent potentiellement le processus de cicatrisation. Cet article décrit l’évolution des tracés d’incisions des lambeaux de préservation papillaire et détaille les techniques de sutures pour pouvoir mettre en place une stratégie régénératrice des défauts intra-osseux. Combinant passivité et stabilité, ces procédures de lambeaux sont complexes et basées sur les concepts de microchirurgie qui nécessitent une expérience clinique et un plateau technique adapté.

Au cours des trois dernières décennies, des progrès significatifs ont été réalisés en chirurgie parodontale régénératrice. L’évolution principale réside dans l’approche des défauts intra-osseux : des techniques de lambeaux moins traumatisantes assurent une meilleure vascularisation et une meilleure stabilité du site opératoire. L’ensemble de ces procédures tendent vers une préservation du tissu gingival dans le but d’obtenir et de maintenir une fermeture primaire au-dessus du compartiment de régénération [1] et de limiter le risque de récessions.

Aujourd’hui la chirurgie parodontale régénératrice doit répondre à trois critères majeurs :

  • de l’espace, pour la formation du caillot sanguin entre le lambeau et la surface radiculaire [2] ;
  • de la stabilité, pour le maintien du caillot sanguin en continuité avec la surface radiculaire (évitant la formation d’un long épithélium jonctionnel) [3, 4] ;
  • de la protection du site par les tissus mous afin d’éviter toute contamination bactérienne de la zone régénérée [5, 6].

Du fait de l’évolution des tracés d’incisions et des techniques de sutures, les lambeaux qui préservent les tissus papillaires interdentaires combinent passivité et stabilité, garantes d’un potentiel de régénération parodontale de dents dont le pronostic était jusqu’à présent défavorable.

Tracé d’incision et accès aux défauts intra-osseux : évolution des lambeaux de préservation papillaire

La technique de préservation papillaire (Papilla Preservation Technique ou PPT)

En 1985, Takei et coll. [7] ont proposé une approche chirurgicale appelée « technique de préservation papillaire » (Papilla preservation technique ou PPT) : c’est le premier lambeau dont l’objectif est de conserver les tissus mous interdentaires lors des traitements de lésions intra-osseuses interproximales, tant dans le secteur antérieur que dans le secteur postérieur.

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés L’acide hyaluronique comme adjuvant du traitement des récessions gingivales

Contexte Les récessions gingivales (RG), définies comme une exposition radiculaire due à la migration apicale du rebord gingival au-delà de...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Lésion blanche : pourquoi rester vigilant ?

Situation clinique Anamnèse. Une patiente âgée de 73 ans est reçue en consultation pour un avis en raison de la...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Effets des vitamines sur le parodonte et les maladies parodontales : une revue narrative des études cliniques

Les parodontites sont des pathologies inflammatoires multifactorielles, résultant d’un déséquilibre entre les défenses de l’hôte et un microbiote oral dysbiotique....
Implantologie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Gestion des complications biomécaniques et biologiques en implantologie

OBJECTIF Alors que la pose d’implants s’est largement démocratisée, le nombre de complications biologiques ou biomécaniques associées présente une prévalence...
Implantologie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Reconstruction d’un plancher sinusien dans un but implantaire à l’aide d’un substitut osseux : séquence chirurgicale

RÉSUMÉ La découverte d’une communication bucco-sinusienne nécessite une prise en charge spécifique en chirurgie pré implantaire. Il convient en effet...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Accroissement gingival d’origine médicamenteuse : et si le traitement étiologique suffisait ?

RÉSUMÉ Devant l’augmentation continue des prescriptions médicamenteuses, la gestion de leurs effets secondaires implique une coopération entre professionnels de santé,...