De la préservation papillaire à la gestion des espaces noirs interdentaires

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°2 - 15 juin 2021 (page 86-96)
Information dentaire
Les papilles occupent une place essentielle dans le sourire. Elles peuvent disparaître pour de multiples raisons et laisser des espaces noirs ouverts, souvent mal vécus par les patients. La correction ou la fermeture d’un triangle noir s’envisage selon trois axes : orthodontique (fermeture des diastèmes, associée si besoin à des réductions interproximales), parodontal (s’appuyant sur les techniques chirurgicales mini invasives ou une nouvelle approche offerte par l’acide hyaluronique) et enfin celui de la dentisterie restauratrice adhésive (stratifications composite, chips, facettes). La reconstruction de la papille est un réel défi pour le praticien.

La papille joue un rôle important dans l’équilibre du sourire car elle occupe une place stratégique, là où le rose s’harmonise avec le blanc. Lorsqu’elle disparaît, des conséquences esthétiques mais aussi fonctionnelles sont constatées par les patients. Afin d’éviter de devoir faire face à de telles situations, il faut mettre en œuvre des techniques préventives et préservatrices. Mais lorsqu’il est trop tard, des stratégies alliant parodontie, orthodontie et dentisterie restauratrice peuvent être très complémentaires.

Les rôles de la papille

À l’état sain, la papille occupe la totalité de l’espace interdentaire. Elle est délimitée par l’os alvéolaire en apical, le sommet de la papille, et les faces proximales des dents (fig. 1).

Lors du sourire forcé, la papille interdentaire est visible chez 91 % des patients et chez 87 % des patients ayant pourtant une ligne de sourire gingivale basse [1]. Ainsi, les papilles jouent un rôle important dans l’expression du sourire ; rétablir l’équilibre du blanc sans prendre en compte le rose ne permettra pas d’obtenir un résultat esthétique satisfaisant pour les patients [2]. Une étude a été menée pour analyser les critères perçus comme esthétiques ou inesthétiques de la part d’individus. 80 personnes ont analysé des images digitales et répondu via des questionnaires. Cette étude a révélé que la présence de trous noirs interdentaires est le troisième critère perçu comme le plus inesthétique (après les caries et les limites coronaires visibles) [3].

La papille tient plusieurs rôles, tant esthétiques que fonctionnels. L’espace laissé vacant par l’absence de papille peut perturber la phonation ou être à l’origine de passages d’air et de salive (postillons), voire de tics d’aspiration (fig. 2a-b). Cette zone noire attire le regard et les patients rapportent qu’ils font régulièrement l’objet de remarques : ils…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Les restaurations partielles indirectes antérieures en céramique

La restauration partielle antérieure en céramique est un traitement prédictible et durable qui rétablit non seulement l’aspect esthétique de la dent...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Résines injectées : les nouvelles approches pour réaliser des restaurations antérieures simples et durables

La réalisation des composites antérieurs est une technique de choix pour la restauration d’une dent fracturée dans sa partie coronaire...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Éclaircissement dentaire avec du peroxyde de carbamide à 10 % : effets prophylactiques sur la dent cariée ou érodée

L’éclaircissement dentaire prend progressivement sa place dans l’arsenal thérapeutique des praticiens. En effet, en plus de l’indication physiologique liée au...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Corriger un sourire gingival grâce au repositionnement de la lèvre supérieure ou « lip repositioning »

L’exposition excessive de la gencive lors du sourire, connue sous le nom de sourire gingival, est une préoccupation esthétique pour...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Harmonisation des collets avec allongement de couronnes cliniques

L’esthétique du sourire impose la recherche d’un équilibre entre le parodonte et les dents, d’une harmonie entre le rose et...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Aligner les collets grâce à la chirurgie muco-gingivale

La ligne du sourire varie d’un patient à l’autre et pour un même patient en fonction de sa phase du...