• Écrit par
La finition des composites

Étape indispensable à l’intégration et à la longévité des restaurations directes en composite

Télécharger la formation
Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

L’évolution des matériaux et des protocoles de collage permet aujourd’hui d’affirmer que les restaurations directes en composite correspondent à une option de traitement très intéressante et viable dans bon nombre de situations cliniques lorsque l’indication est bien posée. Au-delà des différentes étapes de réalisation de la restauration, la phase de finition, parfois sous-estimée, voire négligée à tort, est indispensable pour assurer un rendu et une intégration esthétiques satisfaisants de la restauration, mais également et surtout garantir la longévité du travail.

Étape 1 : dégrossissage

Cette étape permet de donner sa forme générale à la dent. Cette observation se fait en vue vestibulaire (fig. 1), mais également en vue occlusale afin de pouvoir évaluer la forme et le volume de la face vestibulaire. Selon le niveau de correction des surcontours nécessaire, il est intéressant de faire…

Les commentaires sont fermés.