Finition et polissage des restaurations en résine composite

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire (page 29-33)
Information dentaire
Les lésions érosives résultent d’une attaque chimique sans intervention des bactéries. Il n’y a donc pas de tissus pathologiques à éliminer et l’on privilégie logiquement des procédures de restaurations adhésives, par technique directe et/ou indirecte, toujours peu ou non invasives.

Application aux restaurations des érosions dentaires étendues

Question 1 : Les restaurations des lésions érosives répondent aux spécificités suivantes :
a. Ce sont des restaurations souvent étendues au contour mal défini.
b. Ce sont des restaurations sous-gingivales.
c. Ce sont des restaurations localisées exclusivement sur les dents antérieures.
d. Ce sont des restaurations qui peuvent être combinées, directes
et indirectes.

Question 2 : Les fraises multilames en denture Q :
a. Ne nécessitent le passage que d’une seule fraise multilame de finition.
b. Sont des fraises surtaillées.
c. Comportent 20 lames.
d. S’utilisent de préférence sur turbine.

Question 3 : Le montage d’un composite permettant d’obtenir une bonne finition :
a. Doit être photopolymérisé immédiatement après modelage.
b. Doit être modelé par soustraction.
c. Doit être sculpté à la fraise après polymérisation.
d. Doit éviter d’intégrer des porosités.

Question 4 : Les polissoirs doivent être utilisés selon les impératifs suivants :
a. Sans spray.
b. Avec spray.
c. à une vitesse de rotation d’au moins 10 000 tours par minute.
d. Par petites touches pour respecter les convexités.

Réponses : 1. a, d ; 2. b ; 3. d ; 4. b, d

Spécificité des restaurations des lésions érosives

Les restaurations des lésions érosives sont fréquemment des lésions étendues à plusieurs dents concernant plusieurs faces avec un contour mal défini impliquant une finition soignée car en général juxta-gingivale. S’agissant d’une attaque des tissus dentaires calcifiés par des acides, seules les faces proximales restent à peu près protégées, ce qui implique cependant une préservation des zones de contact garantes de la stabilité des arcades. La contrepartie est le positionnement des limites dans ces zones proximales peu accessibles aux instruments de finition. Les dents antérieures comme les dents postérieures sont concernées, ce qui nécessite, lors des étapes de finition, de respecter les convexités des bulbes sur les…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés 9 « trucs & astuces » pour ne plus rater ses chirurgies guidées en implantologie

La chirurgie guidée fait appel à un protocole d’acquisition extrêmement reproductible et codifié comportant différentes étapes. Chacune peut être source...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Comment diagnostiquer une lésion endo-parodontale selon la classification de Chicago 2017 ?

Quels sont les principaux signes et symptômes d’une LEP ? Les principaux signes et symptômes de ce type de lésion sont des...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Propositions thérapeutiques pour une patiente diabétique à risque carieux élevé

Cet article présente les étapes de prise en charge d’une patiente de 16 ans atteinte d’un diabète de type I non...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Gestion prothétique d’un cas de résorptions radiculaires externes post-traumatique chez un patient de 9 ans
À propos d’un cas

Situation initiale En février 2023, nous recevons au Service de Consultation et Traitements Dentaires un jeune patient âgé de 9...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Critères de choix pour les restaurations postérieures de molaires atteintes de MIH sévère

Situation clinique Une patiente de 10 ans se présente en consultation. Aucun antécédent médical ou chirurgical n’est constaté. À l’examen...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurations adhésives partielles dans les secteurs postérieurs

La préservation tissulaire, la limitation des agressions pulpaires et le respect de la biomécanique de la dent sont devenus les...