Intérêt de l’utilisation d’un matériau zircone multicouche dans la réalisation de grands cas esthétiques

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°38 - 2 novembre 2022 (page 28-32)
Information dentaire

Rubrique coordonnée par Aude Ménard et Adrien Lastrade

Aujourd’hui, les techniques de dentisterie esthétique sont poussées par deux grandes tendances, le tout digital et le « minimalement invasif ». Si le clinicien peut hésiter entre les deux matériaux les plus en vue, le disilicate de lithium et l’oxyde de zirconium, le choix est en fait assez simple dès lors que l’on souhaite être efficace, pragmatique et économe en tissus.

Avec le digital, le praticien peut réaliser de manière autonome les étapes allant du projet esthétique 2D (photos) jusqu’au wax up fonctionnel définitif qu’il utilisera pour les mock-ups sans avoir à solliciter le laboratoire. Ce projet 3D peut ensuite devenir un projet 4D dès lors que les enveloppes fonctionnelles seront intégrées dans le plan de traitement (Modjaw) (fig. 1).

De la planification à la phase de collage

Présentation du cas

Une patiente de 50 ans consulte pour un inconfort parodontal et une esthétique du sourire jugée insuffisante. Elle présente au maxillaire une restauration fixée céramo-métallique complète en 3 sections. Celle-ci montre de nombreux problèmes d’étanchéité à la suite d’un ajustage cervical approximatif. De plus, le produit d’assemblage est un ciment résine dont la plupart des excès n’ont pas été retirés des espaces interproximaux. Il en résulte une inflammation parodontale marginale marquée.

L’examen esthétique du sourire met en évidence une ligne du sourire bien placée par rapport au rebord de la lèvre inférieure pendant le large sourire. La papille gingivale entre les deux centrales est déviée d’environ 1,5 mm vers la droite et les lignes verticales interproximales sont basculées du côté droit.

Par ailleurs, nous constatons un manque de dominance des deux incisives centrales conférant au sourire un manque de dynamisme. Une importante récession gingivale (type II de Cairo) est en outre diagnostiquée sur la 23 (fig. 2).

Décision thérapeutique : choix du matériau [1, 2]

Les deux options pour réaliser ce type de traitement sont aujourd’hui le disilicate de lithium (pressé ou usiné) et la zircone usinée. Le recours au au disilicate de lithium imposerait la mise en place d’une isolation parfaite pour coller de façon efficace, ce qui n’est pas aisé même pour un praticien entraîné, sur 14 préparations adjacentes, dont certaines nettement intra-sulculaires. Par ailleurs, d’un point de vue purement mécanique, sur ce type d’épaisseur, la zircone démontre des valeurs de résistance à la fracture nettement supérieures.

Compte tenu de la finesse des préparations (congés de 0,3 à 1 mm), de l’absence d’émail, d’une teinte assez sombre des zones cervicales des préparations…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Critères de choix pour les restaurations postérieures de molaires atteintes de MIH sévère

Situation clinique Une patiente de 10 ans se présente en consultation. Aucun antécédent médical ou chirurgical n’est constaté. À l’examen...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurations adhésives partielles dans les secteurs postérieurs

La préservation tissulaire, la limitation des agressions pulpaires et le respect de la biomécanique de la dent sont devenus les...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Traumatologie : différentes prises en charge en fonction de l’âge

Responsable scientifique : Ninon Lebrat Conférencier : Marga Ree, Magali Hernandez, Maxime Drossart, Michel Le Gall Cette conférence interactive organisée...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Diagnostiquer les fêlures, éviter les fractures

Responsable scientifique : Ishai-Yaacov Sitbon Intervenants : Romain Cheron, Dominique Martin Comprendre et diagnostiquer les fêlures Pour introduire cette séance, le Dr...
Endodontie Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurer ou réhabiliter la dent postérieure dépulpée

Responsable scientifique : Antoine Oudin Conférencier : Hugues de Belenet Le traitement de la dent postérieure dépulpée peut, comme toute problématique...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Usure sévère et matériaux hybrides CAD/CAM

Traitement Au vu du contexte para-fonctionnel et de l’étendue de la perte tissulaire, des coiffes périphériques minimalement invasives ont été...