• Écrit par

Les critères d’analyse esthétique du patient

Télécharger la formation
Information dentaire

La Revue

La revue de référence des assistant.e.s dentaires
5 numéros par an

Abonnez-vous

La planification d’une réhabilitation des arcades dentaires ne se limite pas au simple examen des dents. Une étude de la face dans son ensemble permettra d’améliorer l’intégration de nos restaurations prothétiques, en accord avec la physionomie du patient.

La demande esthétique des patients évolue de plus en plus. L’omnipraticien doit à présent faire face à ces demandes ou au moins être capable de comprendre et d’évaluer les attentes du patient, afin de réaliser le meilleur accompagnement possible pour y répondre.
Le patient doit être apte à faire une analyse esthétique en accord avec les besoins du patient, tout en s’assurant que ses demandes sont justifiées et cliniquement envisageables.
 
Selon Sarver et Jacobson [1], il peut être inapproprié de placer tout le monde dans le même cadre esthétique. Il est accepté que des règles précises ne peuvent pas être appliquées à ce processus. Vu notre insuffisance à appliquer des règles définissant une esthétique idéale, l’utilisation de méthodes pour planifier ce traitement peut donc être compliquée. Néanmoins, il est clair que chacun de nous peut identifier des facteurs affectant l’esthétique du sourire.
 
Ces dernières années ont permis de synthétiser différents critères qui rendent le sourire plus harmonieux. La présente étude a pour but d’aider l’omnipraticien à diagnostiquer les « imperfections » du sourire tel que la littérature les classifie pour l’aider dans son plan de traitement et faciliter la communication interdisciplinaire.

Notion de « beau » et critères d’esthétique

D’après Langlois et al. [2], l’attractivité du visage est fortement corrélée avec l’amélioration de la qualité de vie et du succès.

Les commentaires sont fermés.