Les facettes dentaires, une thérapeutique minimalement invasive

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°30 - 8 septembre 2021 (page 44-52)
Information dentaire

Les facettes antérieures sont une solution fréquemment adoptée pour répondre à la demande esthétique des patients. Ces traitements ont une place centrale pour obtenir une amélioration du sourire et doivent s’inscrire dans une démarche d’économie tissulaire. Les préparations des dents en vue de la pose de facettes peuvent être calibrées et réduites au minimum pour satisfaire aux exigences de la céramique. Guider les préparations grâce aux masques en résine trouve alors un réel intérêt clinique.

Les praticiens sont de plus en plus confrontés à la demande esthétique de leurs patients, le sourire ayant une importance forte dans les relations sociales.

Pour répondre à une situation clinique, plusieurs propositions doivent être évaluées et graduées ; un traitement esthétique est envisageable, mais pas à n’importe quel coût. Parmi les possibilités de traitement, le principe de préservation tissulaire est prioritaire. En antérieur comme en postérieur, les traitements biomimétiques sont privilégiés. Du plus au moins conservateur, on retrouve l’orthodontie pour réaligner les dents, qui peut être une phase initiale de traitement à visée prothétique, l’éclaircissement ou encore l’érosion-infiltration et les restaurations composites [1]. Les facettes trouvent leur place juste après ces thérapeutiques avec un coût tissulaire nécessairement plus élevé mais significativement minoré par rapport à des couronnes périphériques.

Les facettes sont une option de traitement fiable avec un taux de réussite élevé et qui permet de conserver au mieux la structure dentaire [2].

Les principales indications des facettes concernent le changement de la morphologie et de la forme des dents pour réhabiliter des dents antérieures compromises, comme dans des situations d’usure dentaire liées à des phénomènes d’érosion (usure chimique par exemple), ou encore pour masquer un support coloré qui n’aurait pas réagi au traitement d’éclaircissement. Ces indications se sont étendues, intégrant désormais les fermetures de diastèmes, l’allongement de bord libre incisif, la prise en charge de fractures coronaires étendues, et s’appliquent aux cas de malformations congénitales ou acquises [3].

L’indication est cependant posée en suivant le gradient thérapeutique afin de conserver toutes les possibilités de réintervention.

Cas clinique

Une patiente âgée de 26 ans se présente en consultation pour la résolution esthétique…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Esthétique

Article réservé à nos abonnés Les « détails » de l’esthétique

Les critères anatomiques, au nombre de cinq sont : la forme de contour, le volume tridimensionnel, les lignes de transition,...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Esthétique et fonction : liaison numérique entre la clinique et le laboratoire

La complicité entre le laboratoire et le cabinet est aujourd’hui grandement améliorée par l’utilisation de nombreux outils numériques, qui modifient...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Restauration du sourire : “petits” moyens, grands résultats !

Lorsque des modifications sur des dents saines sont envisagées, le plus souvent chez de jeunes adultes demandeurs de traitements esthétiques...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique graduée du sourire étroit chez l’adulte : de l’orthodontie à la chirurgie

Le corridor buccal exerce une influence sur l’esthétique du sourire et constitue l’un des aspects les plus controversés. L’objectif est...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Usure érosive localisée : le principe de Dahl optimisé

Dans certaines situations cliniques d’usure dentaire essentiellement localisée au secteur antérieur, c’est-à-dire sans aucune, ou avec de faibles atteintes postérieures,...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Intérêt de la démarche diagnostique dans le traitement de la fluorose

Description de la fluorose dentaire Elle se traduit cliniquement par des opacités au niveau de l’émail. Ces opacités peuvent atteindre...