Les outils diagnostiques modernes : mieux voir, mieux comprendre, mieux faire

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°37 - 26 octobre 2022 (page 60-68)
Information dentaire

La prise en charge contemporaine des lésions carieuses impose des traitements mini-invasifs basés sur une compréhension plus holistique du processus carieux ; le défi clinique du diagnostic concerne la détection la plus précoce possible des lésions carieuses. Les critères d’évaluation impliquent les capacités cliniques de l’outil affectant les seuils d’intervention entre non invasive, micro-invasive et invasive.

Un dispositif de détection de lésion carieuse devrait, au minimum, être capable de renseigner sur [1, 2] :

  • la présence d’une lésion cavitaire initiale ;
  • l’activité carieuse,
  • l’accessibilité : la lésion est-elle nettoyable et accessible aux traitements a minima ?

En complément, il convient de se pencher sur :

  • la pertinence clinique en pratique quotidienne : aides pré-per-post opératoires ;
  • les possibilités d’enregistrer des images et des vidéos : pour l’analyse secondaire ;
  • les niveaux de grossissement variables en fonction des besoins cliniques ;
  • la détection des biomarqueurs photoniques (fluorescence, infrarouge…) combinés aux grossissements variables ;
  • les possibilités de diagnostic des lésions carieuses secondaires.

Car la détection visuelle ne suffit pas.

Limites de la détection des lésions carieuses à l’œil nu

La détection visuelle à l’œil nu est la méthode la plus couramment utilisée pour le diagnostic en cariologie. Sur les molaires, la profondeur moyenne d’un sillon occlusal varie de 120 à 1 050 μm pour une largeur de 40 et 150 μm. L’acuité visuelle normale de l’œil et des récepteurs rétiniens suggère qu’à une distance moyenne de travail de 40 cm, la plupart des sillons ne sont pas détectables visuellement (tableau 1). Moins de 3 % des chirurgiens-dentistes généralistes combinent l’inspection visuelle, la radiographie et l’usage d’aides visuelles lors du diagnostic, tous sites confondus. En complément, la fluorescence et les autres biomarqueurs photoniques fournissent des informations indispensables.

Tableau 1. Augmentation de l’acuité visuelle par les aides optiques

Grossissement

Pouvoir de résolution de l’œil (µm)

Aucun

150-200

X2

100

X4

50

X24

8,3

 

Étape préliminaire : le nettoyage prophylactique professionnel [3]

Le diagnostic impose que…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Critères de choix pour les restaurations postérieures de molaires atteintes de MIH sévère

Situation clinique Une patiente de 10 ans se présente en consultation. Aucun antécédent médical ou chirurgical n’est constaté. À l’examen...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurations adhésives partielles dans les secteurs postérieurs

La préservation tissulaire, la limitation des agressions pulpaires et le respect de la biomécanique de la dent sont devenus les...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Traumatologie : différentes prises en charge en fonction de l’âge

Responsable scientifique : Ninon Lebrat Conférencier : Marga Ree, Magali Hernandez, Maxime Drossart, Michel Le Gall Cette conférence interactive organisée...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Diagnostiquer les fêlures, éviter les fractures

Responsable scientifique : Ishai-Yaacov Sitbon Intervenants : Romain Cheron, Dominique Martin Comprendre et diagnostiquer les fêlures Pour introduire cette séance, le Dr...
Endodontie Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurer ou réhabiliter la dent postérieure dépulpée

Responsable scientifique : Antoine Oudin Conférencier : Hugues de Belenet Le traitement de la dent postérieure dépulpée peut, comme toute problématique...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Usure sévère et matériaux hybrides CAD/CAM

Traitement Au vu du contexte para-fonctionnel et de l’étendue de la perte tissulaire, des coiffes périphériques minimalement invasives ont été...