Les soins de support en cancérologie des voies aérodigestives supérieures

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°25 - 24 juin 2020
Information dentaire

Les cancers des voies aéro-digestives supérieures (VADS) sont des tumeurs malignes de la cavité buccale, de la cavité nasale, de l’oropharynx, du nasopharynx, de l’hypopharynx et du larynx (fig. 1). En 2017, selon l’Institut national du cancer, ils arrivent, en France, au 4e rang chez les hommes et au 10e rang chez les femmes des cancers les plus fréquents. C’est pourquoi leur prise en charge est un enjeu majeur de santé publique. Les traitements utilisés sont la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie, qui entraînent des effets secondaires importants.

Les « soins de support » sont définis par l’Institut national du cancer (INCa) comme l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de leur maladie [1]. Les objectifs attendus sont de diminuer les complications dues au traitement et d’atténuer leurs éventuelles séquelles.

Cet article a pour objectif de promouvoir la prise en charge globale du patient pour lui permettre d’être suivi en fonction de ses attentes et de ses besoins. Il a également pour but d’amener les différents praticiens à faciliter le parcours de soins du patient en l’adressant aux bonnes personnes, aux bons moments, afin d’améliorer sa qualité de vie. Dans un premier temps, les séquelles des thérapeutiques du cancer seront exposées. Ensuite, les rôles, les moments et la façon dont peuvent intervenir les différents professionnels, que sont l’algologue, le psychologue, l’assistant social, l’addictologue, le kinésithérapeute, l’orthophoniste, le nutritionniste et la socio-esthéticienne, seront développés.

Séquelles des thérapeutiques du cancer [2-6]

La radiothérapie et la chirurgie lèsent les tissus et le système vasculaire, ce qui entraîne une fibrose des différents tissus. Les différentes complications sont notées :

• au niveau de la peau :

– par les rayonnements ionisants : dépilations, ulcérations,

– par la chirurgie : cicatrices, qui peuvent être disgracieuses (fig. 2) ;

• au niveau des muqueuses : mucites et œsophagites ;

• au niveau des glandes salivaires : hyposialie, xérostomie, et dysgueusie ;

• au niveau du système nerveux : douleurs neuropathiques, troubles moteurs, sensitifs et végétatifs ;

• au niveau du système lymphatique : œdème postopératoire, appelé lymphœdème ;

• au niveau musculaire : limitation de l’ouverture buccale (fig. 3), troubles des articulations temporo-mandibulaires et déficit musculaire.

Toutes ces complications affectent…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prise en charge du malade cancéreux

Selon la localisation et le type de cancer (sarcome, carcinome épidermoïde, etc.), la prise en charge peut être différente. Cependant,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Avenir de la prothèse maxillo-faciale

Depuis une vingtaine d’années apparaissent, de façon exponentielle, de nouveaux dispositifs que l’on pourrait nommer « prothèses maxillo-faciales d’amplification », visant notamment...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Apport de l’impression 3D à la prothèse maxillo-faciale

Les pertes de substance stomato-gnathiques et cranio-faciales ont été pendant longtemps considérées comme irrémédiablement invalidantes. La qualité de vie du...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse maxillo-faciale, CFAO et reconstructions

Le défi En matière de prothèse maxillo-faciale, les pertes de substance maxillaires peuvent parfois être compensées de manière acceptable par...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés La prothèse maxillo-faciale et l’exercice militaire

14-18 : un conflit fondateur Difficile d’éluder la « grande guerre » lorsqu’il s’agit d’évoquer la prothèse maxillo-faciale telle qu’elle est pratiquée...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés La prothèse maxillo-faciale au sein d’un centre de lutte contre le cancer

Dans le cadre de la chronologie de la prise en charge du cancer des VADS, l’équipe d’odontologie peut être sollicitée...