Limites cervicales 

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire (page 23-25)
Information dentaire
La préparation, étape essentielle du traitement prothétique fixé, se doit de respecter le contexte biologique (la pulpe, le parodonte), mais aussi, élément souvent oublié, le contexte neuro-musculaire. La dentisterie esthétique obéit aussi à des règles et à des techniques très précises.
Le clinicien et le prothésiste de laboratoire doivent utiliser des principes fondamentaux pour parvenir à un résultat optimal.
Nous devons nous intéresser aux différents critères qui régissent les relations préparation-parodonte, intimement liées (forme et situation de la limite cervicale), aux matériaux utilisés et à l’ergonomie de l’instrumentation clinique. Ces critères sont connus et codifiés par Gargiolo. Deux millimètres doivent séparer le fond du sillon gingivo-dentaire et la crête osseuse. Le succès et l’intégration d’une restauration sont liés à la situation de la limite cervicale respectant ces 2 mm (fig. 2).
En résumé, il s’agit d’un concept associant trois idées : esthétique, santé parodontale (espace biologique et intégration pulpaire) et ergonomie des préparations.

forme, situation, finition


Question 1
La jonction entre épaulement et préparation axiale pour couronne céramo-céramique est :
a. Arrondie
b. À angle droit
c. Concave oblong
d. Angle aigu

Question 2
La situation de la limite cervicale est :
a. Supra-gingivale
b. Sous-gingivale
c. Juxta-gingivale
d. Intra-sulculaire

Question 3
La forme de la limite cervicale est :
a. Epaulement chanfreiné
b. Trace
c. Congé
d. Congé profond
e. Épaulement à angle interne arrondi

Question 4
Le type de fraise pour finir parfaitement une limite cervicale est :
a. Conique bout rond
b. Conique angle interne arrondi
c. Conique bout plat
d. Flamme
e. À bout travaillant (jacket)
f. Poire asymétrique
g. Pointe caoutchouc siliconé
h. Une instrumentation sonique spécifique

Réponses : 1 : a, c ; 2 : a, c ; 3 : d, e ; 4 : a, b, e, g, h

Esthétique et espace biologique conduisent à une limite cervicale juxta-gingivale. Les matériaux de reconstitution et leurs impératifs mécaniques (préparations ergonomiques) conduisent à des limites larges avec épaulement à angle interne arrondi (fig. 3).

C’est-à-dire que l’on utilise une même fraise qui, en fonction de sa pénétration horizontale dans le tissu dentaire, aboutit à des limites cervicales différentes mais continues, et dont le dessin suit les contours de la concavité radiculaire et du feston gingival pour retrouver le profil d’émergence axiale (fig. 4).

Les céramiques de haute ténacité ont permis de retirer l’infrastructure métallique et de la remplacer par une infrastructure céramique, ce qui nécessite un épaulement périphérique (meilleur soutien), un angle interne arrondi (pas d’angle aigu, limitation des fissures au sein de la céramique) et le respect de l’intégrité pulpaire.
Une fois la préparation terminée, guidée par la clé de réduction en silicone, et après la mise en place de cordonnet évasant la gencive…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés La prise en charge parodontale du patient diabétique

Responsable scientifique : Gaëlle Cheisson Intervenants : Hélène Rangé D’un point de vue épidémiologique, le diabète est une pathologie chronique...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Pourquoi et comment évoluer en chirurgie minimalement invasive

Responsable scientifique : Christian Verner Intervenants : Filippo Graziani Filippo Graziani (Italie) a introduit cette session sur le thème de...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Recommandations en parodontologie : applications au quotidien

Responsable scientifique : Julie Lamure Intervenants : Panos Papapanou, Evanthia Lalla Principes et applications de la classification de 2018 Le...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Vitamines C et D : impacts sur le parodonte et supplémentation de nos patients

En 2021, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) statue que la couverture vitaminique...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés L’étiopathogénie des maladies parodontales. Un aperçu historique des modèles, de l’infection focale à la dysbiose et aux voies de l’inflammation

RÉSUMÉ La parodontite est une maladie inflammatoire chronique multifactorielle associée à un biofilm bactérien dysbiotique et caractérisée par la destruction...
Médecine Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Évaluation de différents scores de risque Dans la prévention des maladies péri-implantaires. Analyse d’une étude clinique de cohorte à long terme

RÉSUMÉ Contexte Cette étude a comparé la valeur pronostique à long terme de deux modèles de scores d’évaluation du risque...