Quelle est la juste place des restaurations coronoradiculaires directes collées en odontologie ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 29 février 2016 (page 25-39)
Information dentaire
Quelles sont les indications des restaurations coronoradiculaires directes collées sur dents dépulpées ?
A quels critères doivent répondre ces systèmes ?
Quels sont les limites des restaurations coronoradiculaires collées ?
Quelle en est la mise en œuvre clinique ?

La maîtrise des procédures d’adhésion à l’émail (1), sur la dentine (2) puis le développement des matériaux adhésifs de bio-substitution des tissus dentaires altérés, ont révolutionné les principes des préparations cavitaires et permis l’émancipation d’une dentisterie plus conservatrice. Cette approche objective la préservation d’un maximum de tissus dentaires originels, mais aussi la substitution des tissus perdus par des matériaux d’aspect et aux comportements mécaniques biomimétiques. Si les matériaux concernés constituent un indéniable progrès pour la qualité et la diversité de l’offre de soins, ils possèdent aussi des limites selon des facteurs intrinsèques et extrinsèques. Leurs propriétés efficientes sont souvent liées au respect de protocoles cliniques difficiles à maîtriser dans toutes les conditions, particulièrement pour les résines composites. Le développement quasi exponentiel des applications cliniques des procédés adhésifs favorisé par une volonté honorable de maîtrise responsable des tissus dentaires naturels, encourage les praticiens à les envisager à tous les « étages » de la restauration de la dent. Cet article propose de cerner les contours du domaine d’indications des restaurations collées et plus particulièrement des restaurations coronoradiculaires directes (RCRD) associant tenon fibré et résine composite. Nous évoquerons ainsi dans un premier temps en quoi l’évolution des systèmes adhésifs trouve des indications opportunes aux restaurations partielles collées pour les réhabilitations coronaires des dents dépulpées, puis nous tenterons de déterminer dans quelle mesure l’emploi de ces systèmes peut-il être aussi envisagé au niveau coronoradiculaire, plus profond et moins accessible. Nous étudierons alors les propriétés des matériaux disponibles à dessein en y intégrant l’influence de leur protocole de mise en œuvre dans différents contextes biomécaniques…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés 9 « trucs & astuces » pour ne plus rater ses chirurgies guidées en implantologie

La chirurgie guidée fait appel à un protocole d’acquisition extrêmement reproductible et codifié comportant différentes étapes. Chacune peut être source...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Comment diagnostiquer une lésion endo-parodontale selon la classification de Chicago 2017 ?

Quels sont les principaux signes et symptômes d’une LEP ? Les principaux signes et symptômes de ce type de lésion sont des...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Propositions thérapeutiques pour une patiente diabétique à risque carieux élevé

Cet article présente les étapes de prise en charge d’une patiente de 16 ans atteinte d’un diabète de type I non...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Gestion prothétique d’un cas de résorptions radiculaires externes post-traumatique chez un patient de 9 ans
À propos d’un cas

Situation initiale En février 2023, nous recevons au Service de Consultation et Traitements Dentaires un jeune patient âgé de 9...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Critères de choix pour les restaurations postérieures de molaires atteintes de MIH sévère

Situation clinique Une patiente de 10 ans se présente en consultation. Aucun antécédent médical ou chirurgical n’est constaté. À l’examen...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurations adhésives partielles dans les secteurs postérieurs

La préservation tissulaire, la limitation des agressions pulpaires et le respect de la biomécanique de la dent sont devenus les...