Reconstitution corono-radiculaire fibro-architecturée

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire (page 16-25)
Information dentaire
La perte de l’anatomie et de l’architecture résultant de l’atteinte carieuse est la principale cause de transformations biomécaniques de l’organe dentaire, entraînant sa fragilisation [1]. Restaurer la continuité mécanique corono-radiculaire de la dent par reconstitution à l’aide d’un matériau inséré en phase plastique (RMIPP) sans aggraver cette fragilisation semble un objectif prioritaire qui passe par la conservation d’un maximum de tissus résiduels et l’utilisation de matériaux composites en raison d’une meilleure capacité à amortir les contraintes [2]. Un nouveau concept utilisant plusieurs micro-tenons fasciculés propose un moyen d’ancrage radiculaire anatomique moins invasif associé à un renforcement continu de l’ensemble de la reconstitution corono-radiculaire (fig. 1). Ce système consiste en l’insertion dans le composite de comblement à prise duale de plusieurs micro-tenons associant composites et fibres siliceuses de haute résistance répartis dans l’ensemble de la structure.

Intérêts des micro-tenons

La solution exposée dans cet article découle d’une analyse critique des concepts actuels, de l’exploitation de nos connaissances en matière d’application des composites architecturés aux prothèses dentaires [3] et des résultats des nombreux tests et essais décrivant scrupuleusement les caractéristiques chimiques, biologiques et mécaniques du dispositif. Les recherches et tests réalisés pour obtenir les certifications indispensables à la mise sur le marché d’un tel dispositif médical de classe 2 par les organismes de contrôle notifiés sont destinés à démontrer sa sécurité d’utilisation et ses avantages et inconvénients par rapport à l’état de l’art pour la conservation de l’organe dentaire.

Analyse des concepts de reconstitution dentaire corono-radiculaire fibrées

Le tenon normalisé

Dans ce concept, le canal dentaire est alésé avec un foret de forme homothétique au tenon préfabriqué choisi. Le tenon en matériau composite fibré est collé aux parois au moyen d’une colle composite.
Le moignon coronaire est fabriqué à partir d’un matériau composite foulé en phase plastique, en général constitué de résine et de particules. La portion coronaire du moignon n’est pas renforcée sur l’ensemble de son volume par le tenon qui reste central, or la majorité des contraintes fonctionnelles s’exercera sur l’ensemble de cette portion coronaire.
Une première limite réside dans l’anatomie de la plupart des canaux dentaires [4] : en effet, si les vues vestibulaires habituelles des dents montrent souvent des canaux de forme cylindro-conique (fig. 2a et b), des vues mésio-distales montrent une anatomie bien différente (fig. 2c et d)
avec des canaux souvent ovalisés et en tout cas complexes. Un tenon unique est alors positionné sur l’une des zones du canal, le reste du canal étant occupé par le composite de comblement, de collage (fig. 2e).
[gallery link= »file »…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés 9 « trucs & astuces » pour ne plus rater ses chirurgies guidées en implantologie

La chirurgie guidée fait appel à un protocole d’acquisition extrêmement reproductible et codifié comportant différentes étapes. Chacune peut être source...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Comment diagnostiquer une lésion endo-parodontale selon la classification de Chicago 2017 ?

Quels sont les principaux signes et symptômes d’une LEP ? Les principaux signes et symptômes de ce type de lésion sont des...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Propositions thérapeutiques pour une patiente diabétique à risque carieux élevé

Cet article présente les étapes de prise en charge d’une patiente de 16 ans atteinte d’un diabète de type I non...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Gestion prothétique d’un cas de résorptions radiculaires externes post-traumatique chez un patient de 9 ans
À propos d’un cas

Situation initiale En février 2023, nous recevons au Service de Consultation et Traitements Dentaires un jeune patient âgé de 9...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Critères de choix pour les restaurations postérieures de molaires atteintes de MIH sévère

Situation clinique Une patiente de 10 ans se présente en consultation. Aucun antécédent médical ou chirurgical n’est constaté. À l’examen...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurations adhésives partielles dans les secteurs postérieurs

La préservation tissulaire, la limitation des agressions pulpaires et le respect de la biomécanique de la dent sont devenus les...