Repousser les limites du traitement des lésions infra-osseuses sévères en combinant techniques régénératives et greffe conjonctive : preuve de concept

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°44 - 15 décembre 2021 (page 18-24)
Information dentaire

SFPIO, Rubrique de la Société Française de Parodontologie et d’Implantologie Orale

Les lésions parodontales infra-osseuses (LIO), encore appelées défauts verticaux ou angulaires, sont des séquelles fréquentes de la parodontite. Elles sont associées à la présence et/ou la persistance de poches parodontales profondes, à un risque de progression de la perte d’attache et, à terme, de perte dentaire. Après le traitement non chirurgical, ces lésions requièrent souvent un traitement parodontal complémentaire. Les procédures chirurgicales de reconstruction/régénération parodontale sont le traitement complémentaire de référence des LIO. Pour optimiser le résultat de ces procédures, il est parfois utile de combiner différentes stratégies de reconstruction.

Cet article expose le rationnel biologique et la mise en œuvre d’une technique originale qui combine le traitement du défaut infra-osseux à une greffe conjonctive simultanée.

Efficacité des stratégies conventionnelles de reconstruction/régénération parodontale

Les défauts infra-osseux possèdent un potentiel de cicatrisation remarquable lorsque les procédures thérapeutiques permettent de débrider efficacement la lésion, d’assurer le maintien d’un espace propice à la formation et la stabilisation du caillot, de limiter les complications infectieuses pendant les phases précoces de la cicatrisation. Les stratégies conventionnelles de reconstruction/régénération parodontale (RP) que sont la régénération tissulaire guidée (RTG), le comblement osseux (CO) et la régénération tissulaire induite (RTI) font appel à l’utilisation de divers biomatériaux pour atteindre ces objectifs [1] (fig. 1). Plusieurs études, dont certaines ont un recul de plus vingt ans, ont établi l’efficacité des procédures de RP ainsi que leur supériorité par rapport à un simple lambeau d’assainissement (OFD). Après une RP, la profondeur de poche parodontale (PPD) résiduelle est plus faible et le gain d’attache est plus important qu’après un OFD. Dans plus de 90 % des cas, la RP aboutit à une fermeture de la poche (PPD ≤ 4 mm) contre 33 % des cas pour l’OFD. La RP améliore également les chances de « survie » dentaire par rapport à l’OFD [2] (tableau 1).

Tableau 1. Modalités, résultats et limites des stratégies de reconstruction/régénération parodontale

Stratégie de reconstruction/régénération

Matériau utilisé

Données histologiques (régénération en % de défauts traités)

Efficacité clinique

(gain de CAL par rapport au lambeau seul)

Limites et inconvénients

RTG (régénération tissulaire guidée)

Membranes

– résorbable

– non résorbable

58-75 %

+86 %

– Mise en place complexe

– Risque d’exposition

– 2e temps chirurgical (si non résorbable)

Comblement osseux

Substituts osseux…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés La prise en charge parodontale du patient diabétique

Responsable scientifique : Gaëlle Cheisson Intervenants : Hélène Rangé D’un point de vue épidémiologique, le diabète est une pathologie chronique...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Pourquoi et comment évoluer en chirurgie minimalement invasive

Responsable scientifique : Christian Verner Intervenants : Filippo Graziani Filippo Graziani (Italie) a introduit cette session sur le thème de...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Recommandations en parodontologie : applications au quotidien

Responsable scientifique : Julie Lamure Intervenants : Panos Papapanou, Evanthia Lalla Principes et applications de la classification de 2018 Le...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Vitamines C et D : impacts sur le parodonte et supplémentation de nos patients

En 2021, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) statue que la couverture vitaminique...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés L’étiopathogénie des maladies parodontales. Un aperçu historique des modèles, de l’infection focale à la dysbiose et aux voies de l’inflammation

RÉSUMÉ La parodontite est une maladie inflammatoire chronique multifactorielle associée à un biofilm bactérien dysbiotique et caractérisée par la destruction...
Médecine Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Évaluation de différents scores de risque Dans la prévention des maladies péri-implantaires. Analyse d’une étude clinique de cohorte à long terme

RÉSUMÉ Contexte Cette étude a comparé la valeur pronostique à long terme de deux modèles de scores d’évaluation du risque...